skip to content
Date
16 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Gymnastique artistique , Ukraine , Allemagne

Oleg Vernaiev brille aux barres parallèles, Fabian Hambüchen se retire avec l’or à la barre fixe

L’Ukrainien Oleg Vernaiev, qui avait menacé jusqu’au bout la star japonaise Kohei Uchimura au concours général, a triomphé mardi aux barres parallèles devant le public de l’Arène olympique de Rio. L’Allemand Fabien Hambüchen, pour sa dernière compétition, a remporté l’or à la barre fixe. L’Américain Danll Leyva a fini en argent sur les deux agrès! 

L'Ukrainien Oleg Verniaiev a remporté mardi la médaille d'or des barres parallèles devant l'Américain Danell Leyva et le Russe David Belyavskiy. Verniaiev décroche sa deuxième médaille à Rio après celle en argent au concours général, lorsqu'il s'était fait devancer de justesse par la légende vivante japonaise Kohei Uchimura.

Aux barres parallèles, l'Ukrainien de 22 ans avait été champion 2014 et vice-champion 2015 aux Mondiaux. Il était le favori de la finale carioca après avoir fini en tête des qualifications. Il a réalisé une superbe routine, spectaculaire et sans faute avec une réception parfaite, qui lui a valu la note de 16.041, alors que Leyva a été crédité de 15.900 et Belyavskiy de 15,783. 

Gymnastics Getty Images


Les médailles ont été remises par son compatriote Sergei Bubka, légende du saut à la perche et champion olympique en 1988. L'ancien sportif, aujourd'hui membre du CIO, a chaleureusement félicité le jeune Ukrainien. Leyva monte sur son premier podium olympique après avoir été médaillé mondial dans cet agrès (or en 2011, argent en 2014). Belyavskiy, lui, décroche à Rio sa deuxième médaille olympique, encore en bronze, après celle dans le concours par équipes.


La finale des barres parallèle a été marquée par la mauvaise réception du Chinois You Hao en sortie d'appareil à l'issue pourtant d'un beau mouvement: il est tombé sur ses fesses. Le champion du monde en titre sur cet agrès a du coup fini en dernière position.

« Je suis extrêmement heureux, je suis ravi. Au bout du compte, j’ai apporté la première médaille d’or à mon pays, l’Ukraine. Je remercie mon équipe et mes collègues athlètes des différents sports qui sont venus m’encourager. Ca a été cool, mais je ne peux toujours pas me détendre. Je frissonne encore », a dit le nouveau champion olympique, « J’étais prêt. Il s’agissait juste de venir et de faire ma routine. Je savais qu’il y avait deux Chinois très forts, mais à la base, vous vous mettez aux barres, vous faites votre truc, et c’est comme cela que ça marche. » 

Fabian Hambüchen se retire avec une médaille d’or
L'Allemand Fabian Hambüchen a remporté la médaille d'or à la barre fixe devant l'Américain Danell Leyva et le Britannique Nile Wilson. La routine sans faute de l’Allemand lui a valu un score de 15.766, contre 15.500 pour Leyva et 15.446 pout Wilson. 

Fabian Hambüchen monte pour la première fois sur la plus haute marche d'un podium majeur après avoir collectionné les accessits: médailles de bronze à Beijing en 2008 et d'argent à Londres en 2012, et les deux mêmes à deux Mondiaux. Danell Leyva, lui, était 5e aux Jeux de 2012. L'Américain avait un peu plus tôt ce mardi remporté déjà la médaille d'argent aux barres parallèles.

Le Britannique Nile Wilson monte de son côté pour la première fois sur le podium d'une compétition majeure à la barre fixe. L'événement de cette finale fut la chute du Néerlandais Epke Zonderland, tenant du titre olympique et double champion du monde.

Gymnastics Getty Images
Fabian Hambüchen arrête sa carrière de gymnaste sur une médaille d’or ! « C’est une grande et belle histoire, mais elle aurait dû se dérouler à l’envers : l’or d’abord, puis l’argent et enfin le bronze. C’est quelque chose que je pouvais imaginer. Mais j’ai besoin de temps pour réaliser ce qui s’est passé aujourd’hui. » 

« C’est indescriptible », a-t-il ajouté, « Avant les Jeux, j’ai dit que ce serait ma dernière compétition. Je vais prendre ma retraite sportive, et finir comme ça, c’est un rêve devenu réalité. C’était la seule médaille que je n’avais pas encore, jusqu’à aujourd’hui. Je suis venu à Rio pour profiter de mes quatrièmes Jeux Olympiques, pour finir ma carrière sur une bonne note, et puis j’ai réussi à me qualifier pour la finale de la barre fixe, ce qui était déjà une belle réussite ! ». 

Daniel Leyva a terminé sa journée dans l’Arène olympique avec deux médailles d’argent autour du cou : « Incroyable. Un rêve qui devient réalité. Personne n’a été parfait aujourd’hui, mais je crois que je me suis approché de la perfection que je pouvais atteindre. Je suis incroyablement heureux. »
back to top En