skip to content
Date
02 mars 2015
Tags
Actu CIO

Nouvelle "phase d’invitation" : le CIO reçoit une délégation du CNO allemand

Dans le cadre de l’application en cours de l’Agenda olympique 2020, une délégation du Comité National Olympique allemand (DOSB), conduite par le directeur général du DOSB, Michael Vesper, a été accueillie aujourd’hui au siège du Comité International Olympique (CIO)  à Lausanne. Le DOSB est venu dans la capitale vaudoise pour tirer profit de la nouvelle "phase d’invitation" introduite dans le processus de candidature à l’organisation des Jeux Olympiques à la suite des réformes recommandées par l’Agenda olympique 2020.


Lors d’une réunion dirigée par le directeur exécutif des Jeux Olympiques, Christophe Dubi, la délégation du DOSB a pu en apprendre davantage sur le processus de candidature pour 2024 et les conditions requises pour organiser les Jeux proprement dits. Cette séance a permis à la délégation du DOSB de mieux comprendre l’impact des réformes et comment son projet d’éventuelle candidature pourrait s’inscrire dans celles-ci.

Cette réunion fait partie de la nouvelle "phase d’invitation" introduite dans la procédure de candidature aux Jeux, après l’adoption de l’Agenda olympique 2020. Les 40 recommandations issues de l’Agenda olympique 2020 ont été approuvées à l’unanimité par la Session du CIO tenue en décembre dernier à Monaco et forment ensemble une feuille de route stratégique pour l’avenir du Mouvement olympique. La commission exécutive du CIO a adopté le plan d’application de ces recommandations lors de sa réunion de la semaine dernière à Rio de Janeiro.

Christophe Dubi s’est ensuite exprimé ainsi : “Il est encourageant de voir que des Comités Nationaux Olympiques profitent de la phase d’invitation. Cela leur permet de venir poser des  questions sur la procédure de candidature et sur la façon dont l’Agenda olympique 2020 peut les aider à livrer de magnifiques Jeux pour les athlètes qui de surcroît s’intègrent dans les objectifs à long terme de leur ville sur les plans social, sportif, écologique et économique. Nous sommes ravis d’avoir pu accueillir le DOSB à Lausanne aujourd’hui pour répondre à ses interrogations et l’informer directement sur la manière d’optimiser les différentes formes  d’héritage qu’une candidature et que les Jeux peuvent laisser.”

Tags Actu CIO
back to top