skip to content
Date
03 nov. 2010
Tags

Nouveau succès pour la Semaine olympique 2010


Malgré une météo un peu capricieuse et  surtout une température presque hivernale, tout de même 4 000 jeunes se sont inscrits pour les quelque 40 activités proposées cette année. Plus de 20 initiations à des sports, olympiques ou non, et de nombreuses activités très prisées par les jeunes comme la capoeira, le «cheerleading», l’escalade, le Nordic Walking, la course d’orientation, l’initiation au sauvetage ou la prévention routière.


Il y avait aussi des visites guidées et animées de l’exposition temporaire Athlètes & Sciences, encore à l’agenda jusqu’au 6 mars 2011, quatre ateliers en lien avec l’exposition et aussi le stage Sport & Journalisme qui continue de cartonner depuis sa création en 2007. Il était animé par une journaliste et un photographe professionnels, et il a affiché complet tous les jours. Lundi, mardi, mercredi et jeudi est parue La Gazette de la 30e Semaine olympique réalisée par les journalistes en herbe avec interviews, photos, anecdotes, etc.

Rencontre avec un athlète

Quant à la Rencontre avec un athlète, elle a réuni Vincent Defrasne, un habitué des podiums olympiques, et quatre jeunes athlètes qui ont eu la chance de faire le voyage de Singapour pour participer aux 1ers Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été en août dernier. Vincent Defrasne est champion olympique de biathlon. Il a remporté l’or et le bronze à Turin en 2006. Il a également participé aux JO d’hiver à Salt Lake City (médaille de bronze) et à Vancouver. Il a décidé cette année de mettre fin à sa carrière et le voici en stage au département des sports du CIO pour une année. Les quatre  jeunes sportifs présents étaient Sébastien Schneiter (voile), Augustin Maillefer (aviron), Pauline Brunner (escrime) et Eliane Dohner (tir au pistolet). Même s’ils n’ont pas gagné de médailles, tous ont grandement apprécié leur séjour à Singapour, la cérémonie d’ouverture, les sites de compétition, le village des athlètes, la ville et même, pour l’un d’entre eux, la nourriture!


IOC/Nora Rupp

Des athlètes bien dans leur tête

Quand Vincent Defrasne évoque son expérience olympique, il parle de sa médaille d’or, bien sûr, mais aussi de ce grand moment d’émotion comme porte-drapeau de la délégation française à Vancouver. Dans les réponses apportées aux questions des enfants, on sent l’enthousiasme, la passion, la volonté et la persévérance de ces sportifs dont les quatre plus jeunes montent non seulement sur les podiums internationaux, mais travaillent bien à l’école… Alors, lorsqu’un jeune demande s’il faut être intelligent pour être un sportif de haut niveau et bien qu’Augustin Maillefer réponde que «pas vraiment», on ne peut qu’avoir de l’admiration pour ces jeunes à qui tout semble réussir!

Tags
back to top