skip to content

Nijat Rahimov et Xiang Yanmei remportent leur poids d’or

Nijat Rahimov dans la catégorie 77kg hommes, record du monde en prime, et Xiang Yanmei en 69 kg chez les dames, ont triomphé mercredi sur le plateau d’haltérophilie du pavillon 2 Riocentro. Sara Ahmed, médaillée d’or aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014, apporte avec le bronze sa première médaille a l’Egypte en haltérophilie féminine aux Jeux !

Le Kazakh Nijat Rahimov a remporté le titre olympique dans la catégorie des 77kg en battant le Chinois Lyu Xiaojun au poids de corps, les deux hommes ayant soulevé le même total de 379kg.

Getty Images

Rahimov, qui a battu le record du monde de l'épaulé-jeté avec 214kg (ancien record : 210kg), a pris le meilleur sur Lyu parce qu'il était plus léger que le Chinois. Portant des chaussures dorées, Lyu Xiaojun, sacré à Londres il y a quatre ans, a lui aussi battu un record du monde, celui de l'arraché avec 177kg, soit un de plus que l'ancienne marque. La médaille de bronze est revenue à l'Egyptien Mohamed Mahmoud avec 361 kg (165kg + 196 kg).

« J’ai passé 95% de tout mon temps à m’entraîner, m’entraîner et m’entraîner. Dans ce sens, je pense que j’étais prêt à 95% pour la médaille d’or ! » a remarqué  le champion olympique. « Je voulais également essayer de réussir toutes mes tentatives ». Rahimov n’en a manqué qu’une seule, un essai à 168kg à l’arraché, ce qui le laissait à ce stade de la compétition et avec 165kg, à 12kg de Lyu Xiaojun.  Mais le Kazakh a ensuite soulevé toutes ses barres à l’épaulé-jeté, la dernière,  record à 214 kg.

Getty Images

Parvenu au même total (177 kg + 202 kg), l’haltérophile chinois ne boude pas son résultat : « Après mon 3e essai à l’épaulé-jeté, j’étais si heureux de mon total de 379kg ! J’ai gagné une médaille et je suis content de ça, c’est une récompense pour mes heures d’entraînement. J’aurais voulu avoir l’or, mais comme vous pouvez le voir, la Chine réussit bien dans cette discipline à Rio », a dit Lyu Xiaojun. « A mon âge (32 ans), c’est un grand honneur de participer aux Jeux une nouvelle fois. C’est pourquoi je n’ai pas arrêté de sourire. J’ai gagné une médaille et peu importe sa couleur ! »

Mohamed Mahmoud a pour sa part apporté le deuxième podium du jour à l’Egypte après Sara Ahmed en 69kg dames. « C’est sûr que l’Egypte a une fière tradition en haltérophilie, et j’étais presque sûr que je pourrais partager sa gloire ce soir. Je suis fier de représenter mon pays, de répéter l’histoire et de marcher dans les traces des égyptiens qui ont rencontré le succès dans le passé ! ».

Xiang Yanmei s’impose, Sarah Ahmed écrit l’histoire

Dans la première compétition du jour sur le plateaux d’haltérophilie du Pavillon 2 Riocentro, la Chinoise Xiang Yanmei a remporté le titre de championne olympique dans la catégorie des 69kg. Xiang a soulevé au total 261 kg pour devancer la Kazakhe Zhazira Zhapparkul (259kg) et l'Egyptienne Sara Ahmed (255 kg). Sara Ahmed a offert à l'Egypte sa toute première médaille féminine en haltérophilie.

Getty Images

Pour s’imposer, Xiang Yanmei a pris la tête du concours en soulevant 116kg à l’arraché, puis en tentant sans succès 118kg, avant de réussir  145kg à l’épaulé-jeté. Après sa victoire, ses pensées se sont tournées vers son père. « j’ai commencé l’haltérophilie quand j’étais petite à cause de mon papa. Il adore le sport, mais se famille et son entourage ne lui ont pas vraiment permis de réaliser ses rêves. Pour plein de raisons, je suis un peu comme lui, et j’essaye toujours d’obtenir le meilleur résultat, peu importe ce que je fais. C’est pourquoi j’espère avoir accompli ses rêves ».

Getty Images

Zhazira Zhapparkul a réussi 115kg à l’arraché et 144kg à l’épaulé-jeté pour monter sur la deuxième marche du podium : « Je ne peux pas décrire mes sentiments ! La seule chose que je veux dire, c’est que j’ai travaillé très dur pendant quatre ans, et que c’est ma récompense ». 

Avec 112kg et 143kg (255kg au total), Sara Ahmed devient la première haltérophile égyptienne à monter sur un podium olympique. Mais elle a aussi bénéficié de l’expérience de sa participation aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2014 où elle l’avait emporté dans la catégorie 63kg ! « Les JOJ, c’est un petit peu plus petit, et les athlètes sont tous du même âge. C’était une expérience merveilleuse, mais ici, elles ont toutes énormément d’expérience, et je suis jeune par rapport à elles. Ce n’était pas facile de les affronter ! ». Elle a en tout cas écrit un page d’histoire à Rio. « C’est vraiment un très grand honneur. Je ne peux pas exprimer mes pensées ! »

back to top En