skip to content
© Getty Images
Albertville 1992

Nieminen devient le plus jeune champion de l’histoire des Jeux d’hiver

Encore écolier, le Finlandais Toni Nieminen a à peine 16 ans lorsqu’il se présente à ces Jeux, mais il n’est pas un inconnu aux yeux du monde. Le jeune sauteur à ski a en effet dominé la Tournée des Quatre tremplins cette année-là, et il a déjà remporté une Coupe du monde. C’est donc un habitué du succès. Il semble de surcroît totalement hermétique à la pression qui pèse souvent sur les épaules de sauteurs plus âgés et plus expérimentés.


Dans l’épreuve du grand tremplin, Nieminen est impérial. Son principal rival est un autre adolescent prodige, l’Autrichien Martin Höllwarth, 17 ans. Les deux jeunes athlètes occupent les deux premiers rangs après le premier saut, mais Nieminen a sauté plus d’un mètre plus loin et mène donc le bal. Höllwarth réussit un autre saut superbe à son deuxième essai, mais il reste bouche bée lorsque Nieminen atterrit plus de six mètres au-delà de sa propre performance pour gagner l’or avec une marge énorme.

 

 


Nieminen obtient par la suite une médaille de bronze au tremplin normal, avant d’engranger sa seconde médaille d’or des Jeux dans l’épreuve par équipes. Il quitte ainsi Albertville en devenant le plus jeune lauréat individuel des Jeux d’hiver, record qui est toujours d’actualité aujourd’hui.

© Getty Images
back to top En