skip to content
Getty Images
Date
13 juin 2016

Neymar en mission avec l’équipe de football du Brésil à Rio


Neymar, un des meilleurs footballeurs au monde, sera la vedette de la sélection olympique brésilienne qui tentera à Rio de remporter la médaille d’or encore absente de son palmarès. 

« Je pense que nous pouvons apprendre de tout, et si le Brésil n’a pas encore gagné cette médaille d’or en football dont nous rêvons tous, c’est parce que notre heure reste à venir », dit Neymar da Silva Santos Junior, mondialement connu sous son seul prénom.

Seule quintuple championne du monde de la FIFA, seule formation à avoir participé aux vingt éditions de la compétition planétaire, fréquemment postée à la première place du classement mondial et équipe ayant offert au monde des dizaines de joueurs légendaires au premier rang desquels figure le triple champion du monde Pelé, la Seleção a toujours buté sur l’or olympique.

Tout au plus a-t-elle gagné trois médailles d’argent (défaite en finale face à la France à Los Angeles en 1984, contre l’Union Soviétique à Séoul en 1988, et devant le Mexique à Londres en 2012), et deux médailles de bronze à Atlanta en 1996 et à Beijing en 2008. Mais chez eux, sur leurs terrains, devant leur public, les « Auriverde » sont fermement décidés à combler ce trou de 120 ans dans leur palmarès international. Et ils comptent beaucoup sur leur vedette mondiale pour parvenir à ces fins.

Première expérience olympique à Londres en 2012 

Né le 5 février 1992 dans l’état de Sao Paulo, Neymar se fait remarquer très jeune pour ses dribbles chaloupés, sa rapidité d’exécution, la qualité de ses passes, ses talents de buteur dont il fait profiter le Santos FC dans le championnat brésilien à partir de 2003 chez les jeunes, puis de 2009 à 2013 en tant que joueur professionnel, avant de rejoindre le FC Barcelone au sein duquel il forme le fameux trident d’attaque « MSN » avec Lionel Messi et Luis Suárez. Il est international brésilien dans toutes les classes d’âge et remporte le championnat sud-américain des moins de 20 ans en 2011.

Neymar fait partie de la sélection olympique brésilienne qui dispute les Jeux de Londres en 2012 où il donne notamment la victoire à son équipe en quart de finale face à Honduras (3-2). Le Brésil perd en finale devant le Mexique le 11 août devant les 86.000 spectateurs du stade de Wembley, 2-1. Malgré la déception, il dira : « C’était si spécial à Londres ! Mes premiers Jeux m’ont vraiment beaucoup impressionné, et je m’en rappellerai pour le restant de ma vie ».

En 2013, Neymar remporte la Coupe des Confédérations avec la Seleção. Il est élu meilleur joueur de la compétition et s’annonce comme la grande vedette de la Coupe du Monde de la FIFA 2014 au Brésil. Durant ce Mondial à domicile, il va effectivement porter son équipe à bout de bras, acteur décisif des victoires au premier tour face à la Croatie et au Cameroun, et devant le Chili en huitième de finale. Lors du quart de finale contre la Colombie, il se blesse gravement (fracture d’une vertèbre lombaire), ce qui est vécu comme un drame national dans son pays, avant un autre : la défaite 7-1 face à l’Allemagne en demi-finale et en son absence. 

Avec le « Barça », et au sein de la « MSN » qui affole toutes les défenses adverses sur les théâtres national et européen, Neymar est double vainqueur du championnat d’Espagne (2015, 2016), s’adjuge la Ligue des Champions de l’UEFA (2015) et la Coupe du monde des clubs la même année. Il devient également le capitaine de l’équipe du Brésil, et se voit réserver une place dans la sélection olympique règlementairement constituée de joueurs de moins de 23 ans, mais avec la possibilité d’en inclure trois plus âgés. Neymar a fêté ses 24 ans le 5 février dernier.

« Ce que j’attends le plus ? L’atmosphère du Village Olympique ! » 

Pour pouvoir être prêt pour le grand défi des Jeux de Rio, Neymar fait l’impasse sur la Copa America qui doit se disputer aux Etats-Unis du 3 au 26 juin. « Je m’imagine participer aux Jeux dans mon propre pays. C’est un rêve qui va devenir réalité. J’ai pu jouer la Coupe des Confédérations et le Mondial au Brésil, il ne manque plus que les Jeux. Cela va me remplir de joie ! », dit-il, ajoutant : « Les Jeux Olympiques sont différents, puisqu’ils réunissent tous les sports. Le monde entier se rassemble pour y assister, unissant les amis et la famille. Quand j’étais enfant, j’adorais regarder les Jeux à la TV, et j’ai eu l’honneur d’atteindre ce but très jeune dans ma carrière, avant de jouer la Coupe du monde ».

Et de poursuivre : « J’ai très envie de voir Usain Bolt en action. Je suis un grand fan. Je veux aussi voir le Brésil jouer en volleyball, en basket, les nageurs, les judokas, mais ce que j’attends le plus, c’est de ressentir l’atmosphère des Jeux au Village Olympique. A Londres, nous n’étions pas avec les autres athlètes, et là je pense que cela va être très différent. J’admire beaucoup d’athlètes brésiliens, et cela va être merveilleux de partager cette expérience avec eux ». Sur les terrains de Brasilia, Salvador, Sao Paulo, et si tout va bien, du Maracanã de Rio, Neymar sera en mission à partir du 4 août : remporter cette médaille d’or attendue depuis si longtemps par tout un peuple. 

back to top En