skip to content
IOC
Date
04 févr. 1964
Tags
Innsbruck 1964, Actualités Olympiques, Biathlon
Innsbruck 1964

Vladimir Melanin sans faute et ultrarapide dans le biathlon olympique


Sur les pistes de Seefeld, le 4 février 1964, le biathlon se déroule selon les mêmes règles qu’à Squaw Valley quatre ans plus tôt où le sport avait fait sa première apparition aux Jeux d’hiver : la seule compétition est une « individuelle 20 km » masculine et les concurrents doivent effectuer quatre séries de cinq tirs durant leur parcours, à quatre distances différentes des cibles : 200 m, 250 m, 150 m et 100 m. Les trois premières séries s’effectuent en position couchée et la dernière debout. Une cible manquée coûte deux minutes de pénalité qui sont ajoutées au temps final.

Vladimir Melanin, plus réputé pour sa puissance sur les skis (il a d’ailleurs démarré son parcours sportif par le ski de fond) que pour ses qualités de tireur, est le grand favori de la compétition. Le biathlète soviétique âgé de 30 ans a été le deuxième champion du monde de l’histoire, en 1959 à Courmayeur (Italie). En 1960, lors des Jeux de Squaw Valley, il a terminé au pied du podium, pour avoir manqué trop de cibles. Puis il a remporté coup sur coup les titres mondiaux de 1962 à Hämeennlinna (Finlande) et de 1963 à Seefeld, sur les lieux de la compétition olympique d’Innsbruck.

Melanin, qui s’est considérablement amélioré au tir, ne va pas décevoir les attentes placées en lui. Très rapide sur le parcours, il réalise également un 20 sur 20 au tir et s’impose en 1h20’26’’8 avec le plus grand écart jamais constaté dans un biathlon olympique : plus de trois minutes d’avance sur son compatriote Alexander Privalov qui réalise également un sans faute avec sa carabine (1h23’42’’5). Le Norvégien Olav Jordet manque une cible au 4e tir debout, récolte 2 minutes de pénalité et termine en bronze à plus de quatre minutes du vainqueur (1h24’38’’6).

Le coureur le plus rapide sur le parcours n’est autre que le triple champion olympique et septuple médaillé en ski de fond (1956-1960) finlandais Veikko Hakulinen, avec un temps net de 1h19’37’’9. Mais son manque d’expérience en biathlon à l’âge de 39 ans se solde par six cibles manquées et 12 minutes de pénalité, ce qui le relègue à la 15e place finale.

Quant au champion olympique de 1964, il participe encore aux Mondiaux de biathlon de 1965 à Elverum (Norvège) où il remporte la médaille d’argent par équipes. Champion d’URSS en 1966, Vladimir Melanin met fin à sa carrière sportive et devient entraîneur. Il ouvre ensuite un complexe de biathlon et de ski de fond dans sa région de Kirov. Il décède le 10 août 1994 avant de recevoir à titre posthume le prix d’honneur de l’Union Internationale de Biathlon.

back to top En