skip to content
Canada Bobsleigh - Vic Emery Getty Images
Date
08 févr. 1964
Tags
Innsbruck 1964 , Actualités Olympiques , Bobsleigh , Canada
Innsbruck 1964

Vic Emery crée la surprise aux commandes du bob à 4 Canada-1


Originaire de Montréal et parfaitement bilingue anglais-français, Vic Emery tombe amoureux du bobsleigh alors qu’il voyage en Europe et qu’il part assister en février 1956 à la compétition olympique des Jeux d’hiver de Cortina d’Ampezzo. La naissance d’une véritable passion.

Rentré au Canada, il fonde l’année suivante avec son frère John l’association de Bobsleigh des Laurentides, dans une région et un pays qui n’ont pas encore de piste de glace ni de représentant au plus haut niveau international. Les frères Emery partent donc faire leurs armes dans les compétitions disputées sur les pistes européennes où ils bénéficient des conseils avisés du champion italien Eugenio Monti. Ils concourent à deux, forment une équipe à quatre avec Doug Anakin et Peter Kirby, et disputent leurs premiers championnats du monde en 1959 à Lake Placid où ils se classent 13es. Trois ans plus tard à Garmisch-Partenkirchen, ils progressent jusqu'à la 4e place.

Surprise Four Man Bob Gold For Canadas Emery Inside 02 IOC

Les pionniers du bob canadien préparent les Jeux d’Innsbruck en s’entraînant au départ dans un gymnase, et en empruntant quand c’est possible la piste olympique de Lake Placid. Très sûr de lui, Vic Emery déclare : « Je ne sais pas de quel métal elle sera, or, argent ou bronze, et si ce sera à deux ou à quatre, mais je suis certain que nous allons ramener une médaille », provoquant l’incrédulité de l’encadrement olympique canadien.

Qui sait s’il n’a pas dit vrai ? Dès la première manche de l’épreuve olympique de bob à deux, le 31 janvier sur la piste d’Igls, Vic Emery aux commandes du bob Canada-II poussé par Peter Kirby réalise le meilleur temps devant tous les favoris et prend les commandes de la compétition. Par la suite, 5e temps de la deuxième manche, puis 6e et 7e, il rétrograde à la 4e place. La compétition est remportée par les Britanniques Tony Nash et Robin Dixon devant deux équipages italiens.

Surprise Four Man Bob Gold For Canadas Emery Inside 01 IOC

Cinq jours plus tard, Vic Emery glisse ses 1,87m à bord du bob Canada-I pour disputer la première manche de l’épreuve à quatre, poussé par son frère John, et avec Doug Anakin et Peter Kirby (freineur). Il pilote merveilleusement entre les 14 virages du toboggan de glace et frappe un grand coup : record de la piste en 1’02’’99 et près d’une demi-seconde d’avance sur son plus proche poursuivant, Eugenio Monti, pilote d’Italie-II. Lors de la deuxième manche, Emery ne concède que 32 centièmes à l’équipage Allemagne-I mené par Franz Schelle, meilleur temps, et prend la tête de la compétition.

Mais le bob Canada-I est en mauvais état. L’essieu arrière s’est tordu durant ses incroyables descentes de la première journée. Eugenio Monti dépêche ses mécaniciens auprès de l’engin canadien et ils le réparent. C’est la deuxième fois à Innsbruck que Monti apporte son aide à un concurrent étranger après le boulon de rechange fourni aux Britanniques Nash et Dixon, vainqueurs en bob à 2. Le pilote italien sera décoré de la médaille Pierre-de-Coubertin en 1965 pour ces gestes d’une extraordinaire sportivité.

Les 3e et 4e manches se disputent sur deux jours, les 6 et 7 février. Canada-I continue à une vitesse supersonique, signe le 2e temps de la troisième manche, puis domine la dernière descente pour créer l’une des plus belles surprises de ces Jeux. Le Canada n’avait jamais participé aux épreuves olympiques de bobsleigh. Coup d’essai, coup de maître ! En 4’14’’46 au total des quatre manches, les frères Emery, Peter Kirby et Doug Anakin sont champions olympiques devant Autriche-I d’Erwin Thaler (4’15’’48) et Italie-II d’Eugenio Monti (4’15’’60) qui gagne donc sa 2e médaille de bronze à Innsbruck après le bob à 2.

Surprise Four Man Bob Gold For Canadas Emery Inside 03 IOC

L’année suivante lors des championnats du monde à Saint-Moritz (Suisse), Vic Emery est médaillé de bronze en bob à 2 avec Michael Young, et champion du monde de bob à 4 en compagnie de Young, Gerald Presley et Peter Kirby. « Vous n’êtes pas un vrai champion si vous n’arrivez pas à le faire une deuxième fois », déclare-t-il. Sa réussite ouvre la voie au développement du bobsleigh au Canada et inspire les générations de champions, hommes et femmes, qui vont lui succéder.

back to top En