skip to content
Anneaux olympiques IOC
Date
05 févr. 1956
Tags
Actualités Olympiques

Antti Hyvärinen inaugure une nouvelle technique de saut


Né le 21 juin 1932 à Rovaniemi, Antti Hyvärinen a déjà représenté la Finlande aux Jeux, à Oslo en 1952 où il a pris la 7e place du concours sur tremplin normal gagné par le Norvégien Arnfinn Bergmann. C’est dire qu’à ce stade, en six éditions des Jeux Olympiques d’hiver, la Norvège a remporté la totalité des titres mis en jeu, réalisant notamment des doublés en 1924, en 1928 et en 1952 et des triplés en 1932 et en 1948.

Mais la révolution est en marche. Au début des années 1950, le Suisse Andreas Däscher met au point une nouvelle technique de saut. Dans celle qui prévalait jusque-là, d’origine norvégienne, les concurrents volaient en pliant le haut du corps, les bras écartés, les skis parallèles. Däscher, lui, garde le corps droit, penché à l’extrême vers les skis, bras tendus collés sur les hanches. Une position aérodynamique qui permet de voler plus loin !

De nombreux concurrents adoptent la technique Däscher, à Cortina, notamment les Finlandais et les Allemands. Andreas Däscher est également présent dans ce concours olympique disputé le 5 février 1956 sur le tremplin Italia. Les Norvégiens, pour leur part, en restent à leur ancien style dit « de Konsberger », ce qui va leur coûter cher.

La compétition est la dernière de ces Jeux, elle a lieu le dimanche 5 février au matin de la cérémonie de clôture. 21e concurrent à prendre son élan en haut de la rampe, et premier des favoris, Antti Hyvärinen réalise un premier bond de 81.0m. Il va aborder la seconde rotation en 4e position, devancé par son compatriote Aulis Kallakorpi et par l’Allemand Harry Glass (83,5m) qui prend la tête grâce à ses points de style, ainsi que par Andreas Däscher qui se pose à 83.0m.

Hyvärinen réalise ensuite le plus long saut du concours : 84.0m, alors que Kallakorpi et Glass atterrissent à 80.5m. Le podium est ainsi constitué. Hyvärinen totalise 227.0 points et l’emporte devant Kallakorpi (225.0 points) pour non seulement la première victoire finlandaise en saut à ski aux Jeux, mais son premier doublé !

Glass prend la médaille de bronze avec 224.5 points (à seulement 0,5 points de Kallakorpi qui a récolté des meilleurs notes de style sur le 2e saut) tandis que l’inventeur de la technique gagnante, Andreas Däscher, se classe finalement 6e. Le premier concurrent norvégien, Sverre Stallvik, termine à la 9e place.

Cette même année 1956, Antti Hyvärinen remporte la victoire dans le fameux festival d’Holmenkollen. En novembre 1957, en pleine préparation pour les championnats du monde programmés en février de l’année suivante dans son pays à Lahti, il chute à l’entraînement et se blesse sévèrement à la hanche. Sa carrière sportive s’arrête à ce point. Au début des années 1960, il est l’entraîneur en chef de l’équipe finlandaise de saut à ski.

back to top En