skip to content
Patinage de vitesse - Entraînement, des patineurs. IOC
Cortina d'Ampezzo 1956

Yevgeny Grishin, le « lévrier sur la glace »


Né le 23 mars 1931 à Tula (200km au sud de Moscou), Yevgeny Romanovich Grishin est dans son jeune âge un excellent cycliste sur piste. Il pratique également le ski et le patinage de vitesse auquel il se consacre définitivement à l’âge de 14 ans, au sein du CSKA Moscou. Il est parallèlement apprenti graveur et deviendra orfèvre. Grishin se spécialise sur les courtes distances, plus spécifiquement le 500m, et se met rapidement à briller au niveau national, puis international.

Lors des championnats du monde ISU 1954 à Sapporo (Japon) il remporte le 500m et prend la médaille de bronze toutes distances. En janvier 1955 sur l’ovale Medeo d’Almaty (Kazakhstan), il bat en deux jours le record mondial du 1500m (2:09.8) puis celui du 1000m (1:22.8) qui était depuis 25 ans la propriété du Finlandais Clas Thunberg, et qui tiendra durant douze ans.

Le 22 janvier 1956, six jours avant les Jeux, Grishin participe à une course pré-olympique sur le Lac Misurina où il s’approprie le record du monde du 500m en 40.2, améliorant de 6/10e de seconde le précédent record signé par son compatriote Yuri Sergeev en janvier 1955 à Medeo.

Le jour de l’épreuve olympique, samedi 28 janvier sur le coup de midi, l’affaire est vite entendue. Yevgeny Grishin patine le 500m dans la première paire, opposé au Britannique Johnny Cronshey. Il le bat de 2 secondes et 7/10e en signant à nouveau 40.2, égalant son récent record du monde et signant un record olympique. Dans la 15e paire, son compatriote Rafael Grach réalise une belle performance il s’approche à 6/10e, ce qui lui vaut la médaille d’argent en délogeant le Norvégien Alv Gjestvang (6e paire), auteur d’un chrono en 41.0 et finalement en bronze.

Deux jours plus tard, le Lac Misurina est le théâtre du 1500m. Opposé au Suédois Gunnar Ström dans la 11e paire, Grishin le laisse littéralement sur place et atomise son propre record du monde en le portant à 2:08.6 ! Mais il ne sera pas le seul vainqueur et recordman mondial pour trois ans sur la distance. Dans la paire suivante, son compatriote Yuri Mikhaylov s’échappe face à son adversaire coréen Young-Sik CHO, et réalise le même temps. Grishin et Mikailov sont tous deux champions olympiques sur la distance, alors que le Finlandais Toivo Salonen, qui avait patiné dans la première paire, termine en bronze à presque une seconde du duo soviétique.

Un mois après son doublé olympique, Yevgeny Grishin, surnommé le « lévrier sur la glace » remporte le titre européen toutes distance à Helsinki (Finlande) puis prend le bronze des championnats du monde de Sapporo. Ne courant pas les longues distances, il ne peut défendre ses chances dans la formule « all-around », mais remporte systématiquement le 500m dans ces grands évènements.

En 1960 à Squaw Valley, le champion du CSKA Moscou ajoute deux médailles d’or à sa collection olympique : il conserve son titre sur 500m et partage celui du 1500m avec le Norvégien Roald Aas. Les 27 et 28 janvier 1963 à Medeo, il est le premier patineur sous les 40 secondes sur 500m, réalisant 39.6 puis 39.5, un record du monde qui ne sera pas battu avant cinq ans. En 1964 à Innsbruck où il est le porte-drapeau de son pays lors de la cérémonie d’ouverture, Yevgeny Grishin remporte sa cinquième médaille olympique : l’argent sur 500m en 40.6 derrière l’Américain Terry McDermott (40.1). Il dispute ses derniers Jeux à 37 ans, en 1968 à Grenoble où il passe à 1/10 de seconde du podium sur 500m (40.6), l’Américain Terry McDermott et le Norvégien Magne Thomassen se partageant l’argent en 40.5 derrière le patineur ouest-allemand Erhard Keller (40.3).

Après sa carrière sportive, Yevgeny Grishin devient entraîneur au CSKA Moscou, en cyclisme et patinage de vitesse. Il dirige les formations qui disputent les Jeux de Sapporo en 1972 et d’Innsbruck en 1976. Plusieurs fois décoré dans son pays, il publie plusieurs livres où il évoque sa belle carrière et les secrets de sa réussite. Yevgeny Grishin s’éteint à l’âge de 74 ans, le 9 juillet 2005 à Moscou.

back to top En