skip to content
Le ski de fond relais 4x10km Hommes IOC
Cortina d'Ampezzo 1956

Le quatuor soviétique fait une démonstration dans le relais 4x10km


Qui peut battre la formation soviétique dans le relais 4x10km masculin de ski de fond, disputé le dernier jour des Jeux de Cortina d’Ampezzo le 4 février, par une température glaciale ? A leur première participation aux Jeux d’hiver, les coureurs de l’équipe d’URSS ont été parmi les principaux animateurs de toutes les courses individuelles disputées dans le « Stadio Della Neve » depuis le 27 janvier. Pavel Kolchin a pris le bronze sur 30km où Vladimir Kuzin s’est classé 5e et Fyodor Terentyev 6e. Kolchin est à nouveau monté sur le podium à l’arrivée du 15km, alors que Nikolay Anikin a terminé 8e et Vladimir Kuzin 10e. Enfin, Fyodor Terentyev s’est à son tour adjugé une médaille de bronze sur 50km, Kolchin passant la ligne d’arrivée en 6e position.

Dans ce relais, ils vont unir leurs forces pour mener largement toute la course. Seulement deux jours après son podium sur 50km, Fyodor Terentyev est le premier relayeur soviétique. Par -18°, il mène un parcours impressionnant, ultra rapide, creusant un écart d’une minute et 31 centièmes sur le Finlandais August Kiuru, alors que la Norvège est 3e avec Håkon Brusveen à près de deux minutes.

Terentyev lance Pavel Kolchin. Le double médaillé de bronze individuel creuse encore l’écart, terminant son relais avec 2 minutes et 46 secondes d’avance sur le Finlandais Jorma Kortelainen. En respectivement 33:25 et 33:05 les deux Soviétiques viennent de courir les relais les plus rapides de l’ensemble de la course, tandis que Samuelsson Gunnar installe la Suède à la 3e place.

Par la suite, Nikolay Anikin et Vladimir Kuzin maintiennent un rythme élevé, même si Kuzin faiblit sur la fin. Il franchit la ligne d’arrivée avec une avance d’une minute et un centième sur Veikko Hakulinen qui conclut pour la Finlande. Sixten Jernberg réalise un dernier relais très rapide (33:44) pour la Suède qui s’adjuge le bronze. La Norvège termine à une décevante 5e place à près de 5 minutes du quatuor soviétique et devancée par la Pologne.

Terentyev, Kolchin, Anikin et Kuzin sont les premiers non-scandinaves à remporter le relais 4x10km aux Jeux Olympiques. Mieux, l’Union Soviétique est la première nation du ski de fond à Cortina d’Ampezzo, ce titre constituant sa 7e médaille en ajoutant le doublé or-argent de Lyubov Kozyreva et Radya Yeroshina sur 10km dames, et leur médaille d’argent avec Alevtina Kolchina (épouse de Pavel Kolchin) dans le relais 3x5km. Cette réussite ouvre une période qui durera jusqu’à l’éclatement du pays au début des années 1990. Avec 68 médailles dont 25 titres, l’URSS reste à ce jour une des trois meilleures nations du ski de fond aux Jeux Olympiques.

back to top En