skip to content
Date
01 févr. 1956
Tags
Cortina d'Ampezzo 1956
Cortina d'Ampezzo 1956

Lyubov Kozyreva inscrit son nom dans les livres d’histoire


Le samedi 28 janvier 1956 en fin de matinée, sur la ligne d’arrivée du 10km féminin dans le stade des neiges de Cortina d’Ampezzo, Lyubov Kozyreva devient la première athlète soviétique médaillée aux Jeux Olympiques d’hiver, mieux, elle remporte le premier des 78 titres gagnés par l’URSS en neuf participations, jusqu’à son éclatement au début des années 1990.

Mais ce n’est pas tout ! Lorsqu’elle prend le départ de cette course individuelle féminine inaugurée quatre ans plus tôt aux Jeux d’Oslo, Lyubov Kozyreva est la championne du monde en titre sur la distance. Elle s’est en effet imposée lors des Mondiaux FIS de Falun (Suède) 1954 ou elle a là aussi ouvert le compteur planétaire de son pays en ski nordique. Autant dire qu’elle fait partie des grandes favorites à Cortina.

A 26 ans, la fondeuse originaire de la région de Leningrad est au sommet de sa forme, comme le sont d’ailleurs ses coéquipières de l’équipe soviétique. La 15e partante, Radya Yeroshina, fixe le chrono de référence en 38:16. Treize dossards plus loin, Alevtina Kolchina vient se placer au 2e rang à 45 secondes. Lyubov Kozyreva s’élance juste après. Elle doit puiser dans ses réserves pour battre Yeroshina de seulement cinq secondes (38:11).

On s’achemine vers un triplé soviétique quand une des dernières partantes, la Suédoise Sonja Edström, parvient à s’intercaler devant Kolchina pour prendre la médaille de bronze à 12 secondes de Kozyreva. On voit cette dernière apparaitre avec un grand sourire sur une photo du rapport officiel accompagnant le classement de l’épreuve qu’elle a remportée. Celle-ci est sous-titrée « La championne soviétique s’adjuge une victoire méritée dans le 10km féminin ».

Kozyreva, Kolchina et Yeroshina forment le trio soviétique qui dispute la nouvelle épreuve du relais féminin 3x5km le 1er février. Première relayeuse, la championne olympique lance Alevtina Kolchina avec 24 secondes d’avance sur la Finlande, les autres formations sont repoussées encore plus loin. Mais Mirja Hietamies et Siiri Rantanen vont prendre le dessus pour offrir le titre à la nation scandinave. L’URSS termine avec Radya Yeroshina à 28 secondes de la Finlande et s’adjuge la médaille d’argent. La Suède prend le bronze en devançant la Norvège de seulement 2 secondes.

Devenue épouse Baranova en 1960, Lyubov gagne deux autres médailles à Squaw Valley en 1960 : l’argent sur 10km et dans le relais 3x5km. Dans les championnats du monde, jusqu’en 1962 elle portera son total à six médailles d’or et deux en argent. Après sa carrière sportive, elle devient entraîneur auprès des équipes soviétiques de ski nordique.

back to top En