skip to content
Ernst Baier IOC / ANDRES, Erich
Date
13 févr. 1936
Tags
Garmisch-Partenkirchen 1936 , BAIER, Ernst
Actualités Olympiques

En couples et en individuel, Ernst Baier est sur les podiums du patinage artistique


Patineur berlinois, Ernst Baier se distingue tout d’abord en individuel, dans l’ombre de l’Autrichien Karl Schäfer sur la scène internationale. En effet, tandis que ce dernier est champion du monde sans discontinuer de 1930 à 1936, Baier est double médaillé de bronze (1931, 1932) et d’argent (1933, 1934). Il est également champion d’Europe et d’Allemagne 1935 avant de disputer ses deuxièmes Jeux Olympiques à Garmlsch-Partenkirchen. Baier a participé à la compétition masculine des Jeux de Lake Placid 1932 remportée par Karl Schäfer : il s’est classé 5e.

A partir de 1934, Ernst Baier dispute également les compétitions en couples associé à Maxie Herber. Cette année-là et la suivante, ils sont champions d’Allemagne et d’Europe, ainsi que médaillés de bronze mondiaux.

La chronologie des « travaux » d’Ernst Baier sur la glace de l’Olympia-Kunsteis-Stadion de Garmisch-Partenkirchen est la suivante : le 8 février, il dispute les figures imposées de la compétition masculine, très largement dominée par Karl Schäfer puisque les sept juges lui accordent la première place et une large avance (moyenne de 250,9 points) sur le Canadien Montgomery Wilson (237,9) suivi de près par le Britannique Henry-Graham Sharp (237,7) et par le champion allemand qui se poste au 4e rang avec 237,0 points.

Le 13 février, Ernst Baier est en piste avec Maxie Herbert dans la compétition de couples. Crédités d’innovations majeures dans leur discipline, avec notamment les premiers sauts réalisés en parallèle, Ernst et Maxie offrent une prestation étincelante au public et aux juges. Sept sur neuf leur accordent la première place, deux autres la deuxième, pour une victoire incontestable devant les Autrichiens Ilse et Erik Pausin et les Hongrois Emilia Rotter/Laszlo Szollas.

Ernst Baier News Inside 01 IOC

Le 14 février, le tout frais champion olympique en couples est de retour dans l’Olympia-Kunsteis-Stadion pour le libre de l’épreuve individuelle masculine. Il patine sans faute et délivre un programme solide qui lui permet de remonter à la deuxième place derrière l’inamovible Karl Schäfer. Ce dernier l’emporte avec 422,7 points, alors que Baier, 400,8 points, ne devance l’Autrichien Felix Kaspar que de 7 dixièmes de points pour la médaille d’argent.

Encore champion d’Allemagne individuel 1936, 1937 et 1938 et médaillé de bronze européen 1936, Ernst Baier va désormais briller au niveau planétaire avec sa partenaire Maxie Herbert, qu’il épousera en 1940. Ils sont quatre fois de suite champions du monde et d’Europe en couples, de 1936 à 1939. Après la guerre, tout en devenant architecte et concepteur de plusieurs stations du métro berlinois, il monte des spectacles sur glace avec son épouse qui lui donne trois enfants. A partir des années 1960, il devient entraîneur. Ernst Baier décède à l’âge de 95 ans, le 8 juillet 2001 à l’endroit où il a élu domicile : Garmisch-Partenkirchen.

back to top En