skip to content
Silke Kraushaar Getty
Date
13 févr. 1998
Tags
Nagano 1998 , Luge , Allemagne , Actualités Olympiques
Nagano 1998

Kraushaar remporte la bataille d’Allemagne en luge féminine


À Nagano, la luge féminine va se transformer en une bataille captivante entre les Allemandes Silke Kraushaar et Barbara Niederhuber. Après quatre courses, les deux compatriotes ne seront finalement séparées que par deux millièmes de seconde, soit en équivalence, moins que la longueur de votre petit doigt.

Silke Kraushaar Getty

Silke Kraushaar a commencé sa carrière sous la bannière de l’Allemagne de l’Est, mais la réunification allemande a interrompu sa progression sportive et elle n’a repris la compétition qu’en 1995. En l’espace de deux ans, elle s’est montrée impressionnante en Coupe du monde et elle arrive à Nagano en bonne forme.

L’Allemagne affiche d’ailleurs une densité extraordinaire en luge féminine, à tel point que Sylke Otto et Jana Bode, deux des meilleures lugeuses de la planète, n’ont pas pu intégrer l’équipe.

Silke Kraushaar et Barbara Niederhuber dominent l’épreuve d’entrée. La première est la plus rapide de la première course avec seulement 19 millièmes d’avance. Les autres concurrentes sont à la traîne à deux dixièmes minimum, et il est déjà clair qu’elles vont se contenter de lutter pour le bronze.

Barbara Niederhuber prend la tête à l’issue de la deuxième descente, mais le plus gros de son avantage est balayé par sa rivale lors de la troisième manche. L’écart n’est plus désormais que de six millièmes, une peau de chagrin !

Lors de son ultime descente, Silke Kraushaar signe un temps de 50’’617 et n’a plus qu’à s’asseoir et attendre le passage de Barbara Niederhuber. Lorsque cette dernière franchit la ligne d’arrivée, elle réalise qu’elle est descendue 8 millièmes plus lentement et doit donc laisser la médaille d’or à sa rivale allemande, pour à peine deux millièmes de seconde. En comparaison, l’Autrichienne Angelika Neuner, qui termine troisième, pointe à près d’une demi-seconde.

Silke Kraushaar Getty

Silke Kraushaar obtiendra une médaille de bronze (derrière Sylke Otto et Barbara Niederhuber) quatre ans plus tard à Salt Lake City, avant une ultime médaille d’argent à Turin 2006.

back to top En