skip to content
La Finlande au ski de fond IOC / RÜBELT, Lothar
Date
16 févr. 1936
Tags
Garmisch-Partenkirchen 1936
Actualités Olympiques

La Finlande inaugure le palmarès du relais 4x10km en ski de fond


Le relais 4x10km est la nouvelle épreuve de ski de fond inscrite au programme des Jeux d’hiver de Garmisch-Partenkirchen. Il est disputé dans les championnats du monde depuis 1933, et a vu les victoires de la Suède (Innsbruck, Autriche en 1933) puis deux fois de la Finlande (Sollefteå, Suède en 1934 et Vyskoé Tatry, Tchécoslovaquie en 1935). Sulo Nurmela et Klaes Karppinen sont les deux double-champions du monde sur la distance, associés aux jeunes Matti Lähde et Kalle Jalkanen, qui constituent la formation finlandaise au départ de la compétition olympique en ligne le 10 février à 9h02. 

Dans cette épreuve, chacun des quatre relayeurs effectue une boucle de 10km différente en partant du site Kochelberg pour les « ouvreurs », jusqu’au stade olympique où tous les relais s’effectuent. 64 coureurs représentant 16 nations sont engagés dans la compétition.

Sulo Nurmela est le premier relayeur finlandais. Victime d’une chute sur sa boucle de 10km, il concède plus d’une minute au Norvégien Oddbjørn Hagen, lançant Klaes Karppinen en seconde position, talonné par le 2e concurrent suédois, Erik-August Larsson. Ce dernier, qui remportera le 18km individuel deux jours plus tard, est déjà très en jambes et avale Karppinen. La Finlande rétrograde en 3e position alors qu’à l’avant, Olaf Hoffsbakken maintient l’écart pour la Norvège. Le 3e relayeur finlandais, Matti Lähde est plus rapide que le suédois Artur Häggblad et remet son équipe à la 2e place à toujours plus d’une minute de la Norvège. 

Cette course passionnante et indécise va trouver son héros : Kalle Jalkanen. Il se surpasse dans la montée qui ponctue la première partie de sa boucle, arrive en vue du dernier relayeur norvégien, Bjarne Iversen, le rejoint, et coure à ses côtés durant deux ou trois kilomètres avant de placer un démarrage imparable, laissant littéralement sur place son rival pour la victoire. Jalkanen réalise la boucle la plus rapide du jour en 39:14 et conclue l’épreuve en 2:41:39 avec six secondes d’avance sur la Norvège et plus de deux minutes sur la Suède. La Finlande s’inscrit au palmarès olympique comme la première formation gagnante du 4x10km, une épreuve toujours disputée aux Jeux d’hiver depuis lors. 

Quant à Kalle Jalkanen, il sera sacré champion du monde sur 50km, chez lui à Lahti en 1938 avant de perdre la vie à 34 ans, le 5 septembre 1941 lors du conflit opposant son pays à l’Union Soviétique.

back to top En