skip to content
Josef Beerli IOC
Date
12 févr. 1936
Tags
Garmisch-Partenkirchen 1936
Actualités Olympiques

Josef Beerli, double médaillé suisse en bobsleigh


Avec le pilote Pierre Musy, Noldi Gartmann et Charles Bouvier, Joseph Beerli fait partie du quatuor suisse qui remporte la médaille d’argent des championnats du monde de bobsleigh 1935 à Saint-Moritz, derrière l’équipage allemand de Hanns Killian. Cette formation helvétique se retrouve un an plus tard sur la piste de glace « Olympia-Bobbahn » de Garmisch, à bord de « Suisse-2 » pour défendre ses chances aux Jeux Olympiques.

Le matériel évolue, certains bobs, comme celui de France-1 sont entièrement carénés. La machine suisse pilotée par Pierre Musy, qui n’est autre que le fils de Jean-Marie Musy président de la Confédération Helvétique en 1925 et en 1930, possède un « nez » à l’avant et deux repose-pieds de forme aérodynamique sur les côtés.

La compétition de bob à quatre, qui devait avoir lieu au début des Jeux, les 8 et 9 février, est retardée de trois jours en raison de la météo (pluie et neige) qui a empêché dans un premier temps les équipages de s’entraîner sur la piste. D’ailleurs, pour éviter tout problème de « réchauffement » la première manche est lancée à 8 heures du matin le mardi 11 février.

Le double champion du monde en titre Hanns Kilian aux commandes d’Allemagne-1 frappe fort dès la première descente de la piste longue de 1525m et comportant treize virages, en prenant d’entrée 2 secondes d’avance sur Belgique-2 de Max Houben, suivi par Suisse-2, avec un chrono de 1.20:73. En 2e manche, Musy, Gartmann, Bouvier et Beerli réalisent un parcours parfait et battent le record de la piste en 1:18.78 pour prendre la tête de la compétition à l’issue de la première journée.

Le lendemain, Suisse-2 augmente encore son avance en dominant la 3e manche (1:19.60). Le bob poussé par Josef Beerli s’adjuge la victoire dans la dernière descente en maintenant un rythme élevé, alors que Suisse-1 de Reto Capadrutt assure le doublé en signant le meilleur temps absolu de la compétition : 1:18.61. Au total, Suisse-2 remporte l’or en 5:19.85 avec presque trois secondes d’avance sur Suisse-1 (5:22.73), suivi par Grande-Bretagne-1 de Frederick McEvoy qui prend le bronze en 5:23.41. La Suisse gagne son 2e titre olympique en bob à quatre après Eduard Scherrer à Chamonix en 1924 et obtient son premier doublé dans la discipline.

Le 14 février, Josef Beerli est à nouveau à l’oeuvre sur le toboggan de glace de Garmisch, cette fois en bob à deux associé à Fritz Feierabend qui faisait partie du quatuor Suisse-1 médaillé d’argent. En première manche, ils concèdent un retard de près de quatre secondes sur USA-1 mené par Ivan Brown et Alan Washbond, qui va s’avérer irrattrapable. En effet, Feirabend et Beerli sont les plus rapides des manches 2, 3 et 4 avec un record en 1:19.88 lors de leur ultime descente, mais il n’ont fait que grignoter du temps au bob américain, jamais loin, et finalement vainqueur en 5.29:29 avec 1.35 d’avance. Josef Beerli repart de Garmisch avec une médaille d’or et une autre en argent, ce qui fait de lui le bobeur vedette de ces Jeux.

Beerli et Feierabend sont encore médaillés de bronze à deux dans les Mondiaux 1938 à Saint-Moritz, puis font partie du quatuor qui remporte l’or des championnats du monde 1939 à Cortina d’Ampezzo. Après la guerre, âgé de 45 ans, Josef Beerli est à nouveau champion du monde de bob à quatre, à Saint-Moritz en 1947. Il prend ensuite sa retraite sportive et ouvre un magasin de sports à Engelberg dans lequel il travaille jusqu’à son décès le 4 septembre 1967.

back to top En