skip to content
Oddbjørn Hagen IOC
Garmisch-Partenkirchen 1936

Oddbjørn Hagen, puissant sur les skis, doré sur le tremplin


Oddbjørn Hagen se présente à Garmisch en double champion du monde en titre du combiné nordique, après s’être imposé en 1934 à Sollefteå (Suède) puis en 1935 à Vysoké Tatry (Tchécoslovaquie). Il a également remporté trois fois l’épreuve au prestigieux Festival de ski d’Holmekollen (1932, 1934 et 1935) et fait partie des meilleurs fondeurs norvégiens.

Hagen démarre d’ailleurs son programme dans les Alpes bavaroises le 10 février 1936 en tant que premier relayeur de la nouvelle épreuve olympique de ski de fond : le 4x10km. Il prend le meilleur sur les « ouvreurs » de la Finlande, Sulo Nurmela et de la Suède, John Berger, qui d’ailleurs chutent tous deux, et lance son compatriote Olaf Hoffsbakken avec plus d’une minute d’avance sur les deux formations scandinaves rivales. Hoffsbakken, puis Sverre Brodahl maintiennent l’écart pour l’équipe norvégienne, mais le dernier relayeur, Bjarne Iversen, craque dans la longue montée de la première partie du parcours, il est rattrapé puis dépassé par le Finlandais Kalle Jalkanen qui s’en va triompher sur la ligne d’arrivée. La Norvège prend l’argent à 6 secondes. La Suède est en bronze à 2 minutes.

Deux jours plus tard, le 18 km, épreuve à part entière qui constitue également la première partie du combiné nordique, dénombre un record de 110 engagés, entre les fondeurs purs, les athlètes qui jouent sur les deux tableaux, et les « combinards » spécifiques. Les coureurs s’élancent à 30 secondes d’intervalle.

59e partant, Oddbjørn Hagen boucle le parcours en 1:15:33, soit trois minutes et demie plus vite que le meilleur des concurrents qui se sont élancés avant lui. Les partants suivants se cassent tous les dents sur son chrono jusqu’à ce que le Suédois Erik-August Larsson, dossard N°93, ne réalise la course de sa vie, dépassant plusieurs concurrents en chemin pour s’imposer en 1:14:38, avec 55 secondes d’avance sur Hagen. Médaillé d’argent pour la 2e fois en 48h, ce dernier se trouve cependant en position idéale pour jouer le titre en combiné nordique.

Le lendemain, 13 février, fort de l’avance qu’il s’est constitué lors du 18km sur les autres concurrents de ce combiné, Hagen assure deux sauts à 42,0 et 46,0m sur le tremplin Große Olympiaschanze et remporte confortablement l’or avec 430,3 points, devant ses compatriotes Olaf Hoffsbakken (419;8 points) et Sverre Brodahl (408,1 points). Il mène donc le quatrième triplé norvégien en combiné nordique, en quatre éditions des Olympiques Jeux d’hiver !

Oddbjørn Hagen est avec trois médailles le deuxième athlète le plus médaillé des Jeux de Garmisch 1936 derrière son compatriote patineur de vitesse Ivar Ballangrud.

back to top En