skip to content
Christl Cranz IOC / United Archives
Date
08 févr. 1936
Tags
Garmisch-Partenkirchen 1936
Actualités Olympiques

Christl Cranz, première championne olympique de ski alpin


La descente du combiné en ski alpin est disputée dès le premier jour des compétitions à Garmisch, le 7 février 1936, pour les hommes comme pour les dames. Les débuts de ce sport aux Jeux Olympiques attirent plus de 40.000 spectateurs au pied du mont Kreuzjoch

A 11h, le départ de la descente féminine est donné à 1580m d’altitude, pour une arrivée à 760m, une longueur de 3300m et un dénivelé d’environ 820m. La championne Allemande Christl Cranz est la grande favorite. A 21 ans, elle compte déjà quatre titres mondiaux à son palmarès après avoir dominé le slalom et le combiné à Saint-Moritz (Suisse) en 1934, puis la descente et encore le combiné à Mürren (Suisse) en 1935.

Christl Cranz News Inside 01 IOC

Pourtant, la descente du combiné olympique se passe mal pour Cranz. Elle chute, se relève et parvient sur la ligne d’arrivée avec notamment 19 secondes de retard sur l’étonnante adolescente norvégienne Laila Schou-Nilsen qui s’est montrée la plus rapide. Ses trois compatriotes allemandes (Lisa Resch, 2e à 4 secondes de Schau-Nilsen, Käthe Grasseyer 3e à 7 secondes et Hadi Pfeifer, 5e à 13 secondes) sont également devant elle.

Le lendemain 8 février, Christl Cranz est étincelante entre les 23 portes du slalom pour deux manches de feu sur le mont Gudiberg. Seule sur sa planète, la skieuse née en Belgique mais élevée dans les Alpes allemandes, creuse des écarts abyssaux et remporte l’or avec 97,06 points, alors que la jeune Schou-Nilsen perd toutes ses chances de victoire en ratant une porte et en récoltant 6 secondes de pénalité.

A l’arrivée, la plus proche de Cranz dans le slalom est sa compatriote Käthe Grasseyer à 11 secondes, ce qui lui permet de s’adjuger la médaille d’argent (95,26 points). Laila Schou-Nilsen termine en bronze (93,48 points). Régulière en descente comme en slalom, la Suissesse Erna Steuri prend la 4e place, s’intercalant devant les deux autres allemandes, Hadi Pfeifer (5e) et Lisa Resch (6e).

Première championne olympique de ski alpin, Christl Cranz ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Dans les championnats du monde, en 1937 à Chamonix (France) et en 1939 à Zakopane (Pologne), elle remporte tous les titres mis en jeu (slalom, descente, combiné). Auxquels il faut ajouter deux autres gagnés à Engelberg (Suisse) en 1938 : slalom et combiné. Sans oublier trois médailles d’argent dans ces spécialités en 1934, 1935 et 1938. Soit quinze médailles mondiales dont douze en or, un palmarès inégalable et jamais égalé en ski alpin, et par ailleurs, sans jamais avoir été battue en combiné durant toute sa carrière !

Après la deuxième guerre mondiale, Christl Cranz monte une école de ski qu’elle dirigera jusqu’en 1987. Elle s’éteint à l’âge de 90 ans, le 28 septembre 2004 à Oberstaufen-Steibis.

back to top En