skip to content
PyeongChang 2018


Elle a toutefois clairement rappelé aux organisateurs que plusieurs domaines restaient prioritaires pour que les premières épreuves tests puissent se dérouler avec succès en début d'année prochaine. Cette visite de la commission de coordination s'est tenue pour la première fois à Gangneung – ville qui accueillera les sites de trois des sept sports olympiques d'hiver en 2018 – et a coïncidé avec la signature d'un accord avec le dernier partenaire officiel en date (niveau 1) de PyeongChang 2018 et avec la première réunion du groupe de travail pour l'intégration, lequel a été créé le mois dernier lors de la réunion de la commission exécutive du CIO à Rio de Janeiro.

S'exprimant à l'issue de la réunion, la présidente de la commission de coordination, Gunilla Lindberg, a déclaré : "Le comité d'organisation des Jeux Olympiques de 2018 à PyeongChang (POCOG), présidé par Yang-ho Cho, et ses partenaires ont fait un grand pas en avant cette semaine s'agissant des préparatifs des Jeux. Nous avons en effet pu constater d'importants progrès dans le développement des sites, l'association du POCOG avec un partenaire essentiel et une première réunion réussie du groupe de travail pour l'intégration, avec toutes les parties prenantes travaillant main dans la main dans l'intérêt des Jeux de 2018. Nous sommes satisfaits de ces progrès, notamment en termes de construction, mais cet élan positif doit se poursuivre afin de permettre au POCOG et à la République de Corée de concrétiser leur vision et de tenir leurs promesses."

Et de continuer : "Avec les premières épreuves tests dans moins d'un an, le POCOG et ses partenaires devront se concentrer simultanément sur plusieurs objectifs dans l'année à venir. La création de la "PyeongChang Winter Series Foundation", laquelle contribuera à l'organisation des épreuves tests est un pas dans la bonne direction, mais la préparation de l'équipe en charge de l'événement, l'achèvement des sites, l'avancement de planification opérationnelle, la redéfinition des budgets et la promotion des Jeux sont autant de domaines clés qui doivent retenir toute l'attention du POCOG. Les partenaires du gouvernement auront également un rôle déterminant à jouer pour le succès des épreuves tests, aussi le soutien sans faille apporté aux Jeux par la présidente Park et le gouverneur Choi est-il très apprécié."

Chacun des domaines susmentionnés a été discuté en détail par les organisateurs au cours des réunions. Les membres de la commission se sont appuyés sur leur savoir-faire et leur expérience des Jeux pour guider le POCOG et ses partenaires dans chaque secteur concerné. La commission a toutefois tenu à rappeler qu'à trois ans de l'échéance, de rapides progrès dans chacun des domaines de préparation étaient nécessaires si le POCOG entendait atteindre ses objectifs pour cette année.

Dans cette optique, la commission a été informée de l'évolution de la structure de gestion du POCOG, dont l'accent est désormais placé sur l'intégration, avec le concours de plusieurs partenaires en République de Corée. Un grand nombre d'experts reconnus sur le plan international seront également recrutés dans les domaines clés tels que le sport et les opérations.

Les membres de la commission ont par ailleurs félicité l'équipe du POCOG pour ses récentes initiatives, notamment l'événement organisé autour des trois ans avant les Jeux, lequel a mobilisé tous les partenaires nationaux pour fêter la manifestation olympique, la tenue de la première Journée paralympique, laquelle a fait connaître le sport paralympique aux habitants de Séoul, et l'engagement en faveur du programme "Rêve" 2015, qui a réuni des jeunes du monde entier et les a initiés aux sports d'hiver à PyeongChang. La commission a en outre encouragé le POCOG à continuer à mobiliser le pays et le reste du monde afin de faire connaître la vision de PyeongChang pour les Jeux de 2018 ainsi que les valeurs olympiques.

Le président-directeur général du POCOG, Yang-ho Cho, a confié pour sa part : "PyeongChang 2018 entre dans une période charnière. Sur la base des observations qui nous ont été adressées cette semaine, nous allons prendre des mesures énergiques et redoubler d'efforts afin de mettre désormais l'accent sur la partie opérationnelle. En œuvrant telle une équipe, nous serons en mesure d'organiser des Jeux d'hiver réussis."

Le groupe de travail pour l'intégration, créé à l'issue des discussions entre le CIO et le POCOG à Rio afin de faciliter la prise de décisions et d'améliorer l'intégration entre tous les partenaires, a tenu hier une première réunion fructueuse. Des séances de travail auront lieu chaque mois, lesquelles réuniront des représentants du CIO, du POCOG, des Fédérations Internationales des sports olympiques d'hiver, du gouvernement de la République de Corée et des autorités de la province du Gangwon. Cette première rencontre a défini le mode de fonctionnement du groupe. Les différentes parties prenantes se sont également engagées à renforcer leur coopération afin d'assurer le succès des Jeux et ont déjà pris des décisions importantes à cet égard. Ont assisté à cette réunion la présidente de la commission de coordination du CIO, Gunilla Lindberg, le directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, Christophe Dubi, le président du POCOG, Yang-ho Cho, le secrétaire général du POCOG, Young-jin Kwak, l'adjoint au ministre des Sports, Chong Kim, le gouverneur de la province du Gangwon, Moon-soon Choi, et Gian-Franco Kasper, le représentant des Fédérations Internationales.

Au cours de ces trois jours de réunion, les organisateurs et leurs partenaires ont informé la commission de coordination de sujets aussi variés que les services aux athlètes et aux Comités Nationaux Olympiques (CNO), les sports et les services aux Fédérations Internationales, les opérations médias, la gouvernance, l'héritage, les spectateurs, le transport, le marketing, la technologie et les Jeux Paralympiques. La commission de coordination a également visité plusieurs sites : la patinoire et l'anneau de Gangneung, les installations de hockey sur glace 1 et 2, le village olympique et le village des médias à Gangneung, et le centre de glisse d'Alpensia.

La prochaine visite de la présidente de la commission de coordination en République de Corée aura lieu en juillet prochain à l'occasion d'une revue de projet. Dans l'intervalle, les réunions mensuelles du groupe de travail pour l'intégration permettront de veiller à ce que l'étroite collaboration nouée entre le POCOG et la commission de coordination du CIO se poursuive à un rythme soutenu.

###

Le Comité International Olympique est une organisation internationale indépendante à but non lucratif, composée de volontaires, qui s’engage à bâtir un monde meilleur par le sport. Il redistribue plus de 90 % de ses revenus au mouvement sportif au sens large, soit chaque jour l’équivalent de 3,25 millions de dollars (USD) pour aider les athlètes et les organisations sportives à tous les niveaux dans le monde. 

###

Pour plus d'informations, veuillez prendre contact avec l’équipe des relations médias du CIO  au +41 21 621 60 00, email : pressoffice@olympic.org ou consulter notre site web : www.olympic.org

Vidéos
YouTube: www.youtube.com/iocmedia

Photos
Un grand choix de photos sera disponible après chaque événement, consultez ces photos sur Flickr

Pour toute demande de photos ou de séquences d'archives, veuillez prendre contact avec notre équipe images à l'adresse suivante : images@olympic.org

Réseaux sociaux
Pour des informations de dernière minute sur le CIO, retrouvez-nous sur Twitter, Facebook et YouTube.

 

 

back to top En