skip to content
Date
13 mars 2015
Tags
Femmes dans le sport , Actualités Olympiques
Femmes dans le sport


Aujourd’hui, la présidente de la commission femme et sport du CIO, Lydia Nsekera, s’exprimera durant la 59e session de la commission des Nations Unies sur la condition de la femme à New York. Réunie depuis le 9 mars, et à la lumière des objectifs de développement durable qui seront fixés cette année, la commission examine les progrès accomplis depuis la mise en œuvre du programme d’action de Beijing.

Adopté lors de la 4e Conférence mondiale des Nations Unies sur la femme (Beijing+20) en 1995, ce programme est devenu une étape décisive pour faire avancer les droits des femmes et défendre le sport. Il a reconnu le sport et l’éducation physique comme un outil pour promouvoir la santé de la femme, lutter contre la discrimination et autonomiser les femmes et les filles.

Le Mouvement olympique, qui rassemble des millions de personnes de tous âges sur les cinq continents, apporte une grande contribution dans ce domaine. Dans le cadre du programme de développement pour l'après-2015 et des objectifs de développement durable, le CIO tient à démontrer la valeur du sport dans diverses sphères de la société civile, et ceci d’autant plus que cette année marque le 20e anniversaire de Beijing+20 et de la création de la commission femme et sport du CIO.

Le CIO organisera le 16 mars, en coopération avec ONU Femmes, un événement parallèle pour examiner comment le sport peut profiter aux filles et aux femmes dans le cadre de ce programme post-2015. Cet événement rassemblant États membres et agences de l’ONU, ONG, membres de la société civile et représentants du monde sportif sera une occasion unique de positionner le sport comme un outil important pour promouvoir et atteindre l’égalité des sexes.

Ce rassemblement permettra également aux diverses parties d’examiner les formidables possibilités d’initiatives conjointes visant à autonomiser les filles et les femmes grâce au sport.

Pour l’égalité d’accès et des chances

Favoriser l’égalité des sexes et accroître la participation des femmes dans et par le sport est l’une des principales missions du CIO. Au fil des ans, nous avons constaté que la participation des femmes dans le monde du sport olympique a augmenté régulièrement grâce à l’action continue du CIO en coopération avec les Fédérations Internationales (FI) et les Comités Nationaux Olympiques (CNO).

Avec l’adoption en décembre dernier de l’Agenda olympique 2020, la feuille de route stratégique du CIO pour l’avenir du Mouvement olympique, le CIO a réaffirmé son engagement à travailler avec les FI et les CNO ainsi que diverses organisations régionales, nationales et internationales, telles que les Nations Unies et ONU Femmes, pour accroître les possibilités offertes aux filles et aux femmes dans le sport et atteindre l’objectif de 50 % de femmes parmi les participants aux Jeux Olympiques.

back to top En