skip to content
Curling Canada Getty
Date
15 févr. 1998
Tags
Nagano 1998, Curling, Suisse, Actualités Olympiques
Nagano 1998

Les curleurs suisses assomment le Canada


Avant même que la compétition de curling de Nagano ne commence, l’histoire de la discipline va s’enrichir d’un chapitre supplémentaire. Non seulement il s’agit de la première compétition olympique complète de curling depuis 1924, mais en outre, elle se déroule à Karuizawa, une ville qui a déjà été retenu comme site olympique pour les Jeux d’été de 1964. La ville japonaise devient donc le premier lieu de l’histoire à accueillir à la fois des épreuves des Jeux d’été et d’hiver.

Curling Switzerland Canada Getty

Sur le plan purement sportif, le Canada est le grandissime favori, tant chez les hommes que chez les femmes. Dans la toute première compétition féminine, c’est exactement ce qui va se passer. En finale, Sandra Schmirler, toute nouvelle maman, va conduire son équipe au titre olympique en battant le Danemark.

La compétition masculine va être toutefois une affaire autrement plus indécise, à la grande surprise des favoris eux-mêmes, qui avaient estimé un peu plus tôt qu’une bonne équipe de club canadienne pouvait battre n’importe quelle équipe européenne. Certes, les Canadiens représentent la grande majorité des joueurs de curling de la planète, mais comme cela arrive souvent, ils vont regretter leur excès de confiance.

En réalité, la compétition ne sera jamais un long fleuve tranquille du côté des Canadiens. On attend la Suède, championne du monde l’année précédente, à la tête de l’opposition européenne, mais les Scandinaves n’arrivent pas à se qualifier pour les demi-finales, alors que les Canadiens semblent au mieux lors de la phase de poules.

On retrouve avec eux dans le dernier carré les États-Unis, qui ont accroché de justesse le bon wagon, la Norvège et la Suisse.

Curling Switzerland Canada Getty

La première demi-finale est une histoire 100 % nord-américaine et le Canada s’en sort facilement, balayant son voisin de palier 7-1, alors que la Suisse coiffe d’un petit point la Norvège dans l’autre rencontre.

La finale ne semble donc qu’une formalité pour les favoris. Or c’est l’inverse qui va se produire, avec une surprise phénoménale. Les Suisses vont ainsi réussir pratiquement tous leurs lancers. Après six ends, ils mènent sur le score à peine croyable de 9-1, alors que le skip canadien Mike Harris passe un moment des plus inconfortables. Les Canadiens arrivent finalement à réduire la marque à 9-3, mais sans pouvoir inverser la vapeur. La Suisse coiffe alors la couronne olympique, après avoir créé l’une des plus grosses surprises des Jeux d’hiver de 1998.

Curling Switzerland Canada Getty
back to top En