skip to content
Bobsleigh Canada Getty
Nagano 1998

Les Italiens et les Canadiens inséparables jusqu’à l’or


Le bobsleigh est un sport marqué par des écarts et des résultats exceptionnellement serrés. Les temps sont pris au centième de seconde et il est fréquent que l’écart entre les concurrents soit infime au terme de quatre manches distinctes.

Si cela débouche invariablement sur des rencontres tendues, on aura rarement assisté à une compétition plus prenante et disputée que l’épreuve du bob à 2 de Nagano.

Au départ de la première course, il est clair que l’Allemagne, avec Christoph Langen dans le siège du pilote, sera forte, tout comme les champions du monde suisses du moment. Parmi les autres concurrents figurent le duo canadien conduit par Pierre Lueders, ainsi que les Américains, les Lettons et les Italiens : tous ces équipages courtisent la victoire. Tout est donc réuni pour un grand classique du genre.

Le bob italien, piloté par Günther Huber, se montre le plus rapide de la première manche, se plaçant devant le Canada à cinq centièmes. Lors de la seconde descente, les deux premiers bobs échangent leur place, le Canada se montrant plus rapide d’un centième. Après deux courses, l’Italie est en tête, mais elle ne compte qu’une avance insignifiante de quatre centièmes de seconde.

Bobsleigh Italy Canada Getty

À partir de là, la lutte pour le titre va prendre des allures de mano a mano, la Suisse-2 pointant déjà à près d’une demi-seconde derrière. De fait, les deux bobs de tête vont encore se retrouver patins à patins dans la troisième manche, en terminant deuxième et troisième derrière l’Allemagne.

À une course du verdict, l’avance de l’Italie s’est toutefois réduite à trois centièmes. La fin de l’épreuve va être palpitante, puisque les deux bobs de tête s’élancent les derniers, en commençant par le Canada qui avale la piste en 52’’24. L’Italie est donc fixée : il lui suffit d’un chrono inférieur à 52’’27 pour s’adjuger le titre. S’il est supérieur, elle devra céder la médaille d’or aux Canadiens.

Bobsleigh Italy Canada Getty

Les Italiens n’iront finalement pas plus vite, mais pas plus lentement non plus. Fait remarquable, lorsque le bob italien franchit la ligne d’arrivée, le chronomètre s’arrête à 52’’27 exactement, plaçant donc les deux équipes à égalité avec un temps cumulé de 3’37’’24. Les deux équipages se partagent donc la médaille d’or, alors que l’Allemagne, troisième à bonne distance, hérite du bronze. Quant à la médaille d’argent, elle n’est du coup pas attribuée.

back to top En