skip to content
Date
18 août 2004

Natalie Coughlin sacrée reine du dos

Michael Phelps a tellement dominé et impressionné lors des Jeux de 2004 qu’il est facile de passer à côté de quelques autres performances spectaculaires réalisées dans le bassin d’Athènes. Ainsi, la meilleure nageuse est également Américaine : Natalie Coughlin, 21 ans à peine, qui a regagné ses pénates avec cinq médailles.


Nageuse née, elle a effectué ses premières brasses à l’âge de 10 mois ! Douée pour toutes les nages, elle s’est un jour qualifiée pour une compétition nationale dans les 14 épreuves figurant au programme et elle a battu le record américain junior en quatre nages. Mais c’est en dos qu’elle évolue vraiment comme un poisson dans l’eau !



Dans les trois années précédant les Jeux d’Athènes, Natalie Coughlin démontre sa progression constante sur la scène internationale en remportant plusieurs titres aux Championnats du monde et aux Championnats pan-pacifiques. En 2002, elle entre même dans l’histoire en devenant la première femme à nager le 100 m dos en moins d’une minute. Il est donc évident qu’elle va occuper le devant de la scène en Grèce.

Natalie est engagée dans cinq épreuves, dont le 100 m dos dont elle est la favorite incontournable. Elle prouve cependant sa polyvalence en décrochant une médaille de bronze au 100 m nage libre et contribue à la médaille d’argent des États-Unis dans le 4 x 100 m nage libre.

Elle fait également partie du quatuor américain qui se couvre d’or dans le relais 4 x 200 m nage libre, après une démonstration exceptionnelle qui lui permet de battre le vieux record du monde détenu depuis dix-sept ans par feue l’Allemagne de l’Est. Auteure d’un premier relais décoiffant, Natalie Coughlin a mis ses partenaires sur orbite. Et ce n’est pas fini puisqu’elle gagne une autre médaille d’argent avec le relais 4 x 100 m quatre nages.

Ces performances préfigurent donc une finale du 100 m dos somptueuse. Après les formalités du premier tour, Natalie Coughlin envoie un message fort à ses adversaires en demi-finale en battant le record olympique. En nageant la distance en 1’00’’17, elle relègue sa plus proche adversaire à sept dixièmes !

La finale va virer à une bataille au couteau entre l’Américaine et la Zimbabwéenne Kirsty Coventry. À l’approche de l’arrivée, Natalie Coughlin semble avoir une avance confortable, mais Kirsty Coventry produit alors un effort conséquent qui lui permet de revenir. Mais cela ne suffit pas pour empêcher Natalie Coughlin de toucher le mur la première en 1’00’’37 et décrocher sa cinquième médaille, la deuxième en or.


back to top En