skip to content
Date
21 août 2004

Carolina Klüft impériale à l’heptathlon

Après sa victoire écrasante à l’heptathlon, la Suédoise Carolina Klüft pouvait revendiquer fortement le titre de meilleure athlète féminine d’Athènes 2004. Mais elle a été aussi l’une des concurrentes les plus populaires, le sourire toujours aux lèvres, glissant un petit mot d’encouragement pour ses camarades sportifs ou adressant de petits signes de la main à ses supporters dans les tribunes.


Lorsqu’elle arrive dans la capitale grecque, la Suédoise n’est plus une inconnue. Elle s’est signalée sur la scène mondiale en gagnant le titre européen en 2002, avant d’y ajouter le titre mondial l’année suivante. Bien qu’âgée de 21 ans à peine, Carolina Klüft est pourtant la favorite à Athènes, et de loin : sa principale adversaire, la Française Eunice Barber, a dû renoncer sur blessure.


Après la première épreuve, le 100 m haies, Carolina Klüft figure déjà dans le peloton de tête, forte d’un chrono de 13’’21. Elle prend ensuite seule les commandes après avoir franchi 1,91 m en hauteur. À partir de là, sa victoire ne sera plus vraiment en question.

La bagarre pour l’argent sera en effet beaucoup plus serrée, la Lituanienne Austra Skujytė et la Britannique Kelly Sotherton se rendant coup pour coup. Cette dernière prend la première une option pour l’argent, mais Austra Skujytė accumule les points au poids et au javelot. Tout va donc se jouer dans la dernière épreuve, le 800 m. Les données sont claires : si Kelly Sotherton bat son adversaire lituanienne de quatre secondes ou plus, elle montera sur la deuxième marche du podium. Mais Austra Skujytė ne l’entend pas de cette oreille et elle dispute toute la course dans le sillage de sa rivale, en faisant en sorte de maintenir l’écart à un faible niveau. Mission accomplie à l’arrivée puisqu’elle ne concède que deux secondes et demie, si bien que Kelly Sotherton doit se contenter du bronze.

Sur la plus haute marche, Carolina Klüft fête une médaille d’or sublime. Sa marge victorieuse est de plus de 500 points, ce qui confirme qu’elle est bien la meilleure heptathlonienne du monde. Quatre ans plus tard, à quelques mois de remettre son titre en jeu, Carolina Klüft quittera pourtant le monde des épreuves combinées pour se concentrer uniquement sur le saut en longueur et le triple saut.

back to top En