skip to content
Sapporo 1972

Rodnina et Ulanov gagnent la bataille soviétique

On entend souvent dire que le sport peut épouser les contours du drame à force de complexité et d’implication. L’épreuve des couples de patinage artistique l’a, pour une fois, démontré.


À Sapporo, les deux couples de pointe du patinage artistique viennent tous deux d’Union soviétique. Irina Rodnina et Aleksei Ulanov sont les favoris, eux qui ont succédé à Lyudmila Belousova et Oleg Protopopov au sommet du patinage artistique de leur pays. Ils ont gagné les quatre derniers Championnats d’Europe et sont champions du monde en titre.

Leurs adversaires les plus proches sont Lyudmila Smirnova et Andrey Suraykin. L’histoire des deux couples est imbriquée dans un cadre complexe.

Rodnina et Ulanov étaient autrefois très proches, mais leur amitié s’est quelque peu distendue à l’approche des Jeux de Sapporo. Cela est dû en partie aux longs moments qu’ils passent ensemble, mais également parce que Ulanov est tombé amoureux, devinez de qui ? De Lyudmila Smirnova. Du coup, leur entente presque parfaite, forgée au fil des victoires, semble menacée.

Les deux Soviétiques savent pourtant que tant qu’ils sont capables de se concentrer sur le titre olympique, ils demeurent la paire la plus talentueuse du monde. Et c’est ce qu’ils vont démontrer en remportant à la fois le programme court et le programme libre, haut les patins.

À la fin de leur passage libre, la médaille d’or assurée, Rodnina quitte la glace en larmes. Dans le même temps, Smirnova et Suraykin décrochent l’argent. Peu après, Ulanov cesse de patiner avec Irina Rodnina et se marie avec Lyudmila Smirnova. Cela signifie qu’Ulanov a bénéficié de l’improbable privilège de battre sa propre femme lors d’une épreuve olympique.

Irina Rodnina, pour sa part, initiera un nouveau partenariat avec Alexander Zaytsev et continuera à engranger les succès. Le couple, qui se mariera plus tard, gagnera les deux Jeux Olympiques suivants, ainsi que six titres mondiaux et sept européens.

back to top En