skip to content
Date
16 sept. 2000
Tags
Sydney 2000

Natation - Relais 4 x 100 m nage libre masculin d’Australie

Le relais 4 x 100 m nage libre masculin s’est transformé en une bataille haletante entre l’Australie et les États-Unis.


Les Américains ont remporté l’épreuve systématiquement depuis qu’elle figure aux Jeux. D’un autre côté, le pays hôte a mis sur pied une équipe formidable qui a battu son homologue américaine lors de leur dernier tête-à-tête.

À l’approche de la course, l’Américain Gary Hall va faire monter la pression, non seulement en prédisant la victoire de son équipe, mais en ajoutant via une curieuse formulation que les Australiens seraient « brisés comme des guitares ». C’était probablement un trait d’humour, mais les supporters locaux vont le prendre au premier degré, manifestant leur réprobation par une cacophonie à l’arrivée des nageurs au bord du bassin.

Lors de la course, l’Australie prend les commandes la première, grâce à Michael Klim qui bat le record du monde lors du premier relais. L’Américain Antony Ervin n’est cependant pas loin et les deux relais suivants aboutissent au même résultat, les Australiens disposant d’un petit avantage sur des Américains qui grignotent sans cesse leur retard. Ainsi, lors du dernier changement, les deux équipes sont pratiquement sur la même ligne.

La compétition va s’achever par un véritable 100 m entre les deux derniers nageurs. Les États-Unis misent sur la confiance d’Hall, tandis que l’Australie en appelle à Ian Thorpe, le nouveau héros de la natation australienne.

Hall rattrape son jeune rival dès la première longueur et semble bénéficier d’un avantage significatif. Il vire quelque six dixièmes en tête et se lance dans son dernier 50 m. C’est alors que Thorpe produit son effort. A 20 m du mur, il se porte à la hauteur de Hall puis passe devant, à la faveur de chacune de ses six dernières brassées. Il touche le mur en 3’13’’67, largement plus d’une seconde sous le record du monde, et à peine 19 centièmes devant Hall. Sa victoire est étroite, mais vraiment spectaculaire.

back to top