skip to content
Date
28 août 2004
Tags
Athènes 2004

Nataša Janić double pagaie d’or

La date du 28 août 2004 restera gravée à jamais dans la mémoire de la canoeiste Nataša Janić puisque ce jour-là, elle est devenue double championne olympique.


Nataša a de qui tenir puisque son père, Milan, a lui-même été champion du monde et vice-champion olympique à Los Angeles 1984. Chez les Janić d’ailleurs, tout le monde pagaie puisque ses frères Mićo et Stjepan font aussi partie du gratin mondial.

Nataša a effectué ses débuts olympiques en 2000 sous les couleurs de la Serbie-et-Monténégro et elle a terminé quatrième du K-1 500 m, mais un an plus tard elle a opté pour la Hongrie et a commencé à concourir pour sa patrie d’adoption.

Dans les années qui suivent, la maturité aidant, elle va s’affirmer nettement sur les plans d’eau. Elle remporte son premier titre mondial en 2002 au K-4 200 m et enchaîne l’année suivante avec celui du K-4 1 000 m. Elle arrive donc à Athènes en toute confiance et prête à relever le considérable défi de viser deux médailles d’or le même jour : celle du K-1 500 m, puis du K-2 avec Katalin Kovács.

Dans la première épreuve, Nataša Janić sait qu’elle va avoir affaire à forte partie avec l’Italienne Josefa Idem  et la Canadienne Caroline Brunet, qui a obtenu l’argent lors des deux précédentes éditions.

En fait, la course se résume à un cavalier seul de la Hongroise qui franchit la ligne avec deux bonnes secondes d’avance sur l’Italienne, alors que la Canadienne hérite cette fois du bronze.

Nataša Janić n’a qu’une heure devant elle pour savourer sa victoire avant le départ de la finale du K-2. Dans cette épreuve, la Hongrie a accumulé les succès aux Championnats du monde et d’Europe, mais curieusement, jamais encore aux Jeux Olympiques.

Une fois de plus, la finale n’est pas la bataille acharnée prévue par de nombreux observateurs, mais presque une promenade de santé pour la Hongrie qui s’impose plutôt facilement devant l’Allemagne et la Pologne, en signant de surcroît un nouveau record olympique.

Nataša Janić continuera sur sa lancée lors des années suivantes, en remportant une médaille d’or, deux d’argent et une de bronze, lors des Jeux de 2008 et de 2012. Elle donnera le jour en 2011 à une petite fille prénommée Milana, en mémoire de son père qui lui a transmis son amour du canoë-kayak. Et en 2012, après plus d’une décennie sous les couleurs de la Hongrie, elle reprendra sa nationalité d’origine avec l’ambition de représenter la Serbie à Rio 2016.


back to top