skip to content

Nancy Kerrigan défie l’adversité pour conquérir l’argent en patinage artistique

Tout le monde est d’accord ou presque pour désigner la rivalité la plus suivie et la plus amère de ces Jeux, et elle met en scène deux patineuses américaines.

Tonya Harding et Nancy Kerrigan sont issues toutes deux de familles qui se sont battues pour obtenir l’argent nécessaire à la carrière de patineuse de leur enfant. Au-delà de cela, les deux jeunes femmes pouvaient difficilement être plus différentes. Tonya Harding est une patineuse étonnamment talentueuse qui a grandi dans un contexte d’agitation et de bouleversements familiaux. Elle aime fêter ses victoires en veillant tard, en jouant au billard et en tournant le dos aux mondanités du protocole.

Par contraste, Nancy Kerrigan paraît tranquille, réservée et même timide. Elle s’est révélée sur la scène internationale après Tonya Harding, mais il n’a pas fallu attendre longtemps avant que les deux femmes ne deviennent rivales, tant sur la scène nationale que mondiale. Les sponsors préfèrent Nancy Kerrigan, et c’est elle qui bénéficie des contrats les plus lucratifs, atténuant ainsi le coût de ses déplacements et de son entraînement. Tonya Harding en conclut que le seul moyen qu’il lui reste pour bénéficier du même niveau de soutien est de devenir championne olympique.

IOC

Son mari met au point un plan qui prévoit de recruter quelqu’un pour attaquer Nancy Kerrigan et la blesser si sérieusement qu’elle ne pourra pas participer aux Jeux Olympiques. L’agression a lieu juste avant les championnats des États-Unis auxquels Nancy Kerrigan ne peut participer, laissant le titre à Tonya Harding. Et le public américain commence à s’interroger sur ce qui va se passer exactement dans ce sport.

Le plan du mari de Tonya Harding a fonctionné jusqu’à un certain point, car la blessure de Nancy Kerrigan n’est pas aussi grave que son assaillant ne le voulait. Elle récupère à temps pour les Jeux Olympiques et se voit attribuer une place dans l’équipe, même si elle n’a pas pris part au processus de qualification officiel.

À ce moment-là, la police a déjà arrêté le mari de Tonya Harding et a également interrogé la patineuse pendant plus de 10 heures. Ce qui est incroyable cependant, c’est que cette dernière reste déterminée à participer aux Jeux et arrive ainsi à Lillehammer accompagnée d’une couverture médiatique et d’une spéculation énormes.

IOC

Nancy Kerrigan est elle aussi épiée et le moindre de ses mouvements est décortiqué. Mais alors qu’elle livre une prestation de niveau mondial, Tonya Harding, elle, commet une succession de fautes et n’est pas en mesure de lutter pour le podium.

Nancy Kerrigan effectue de son côté un programme final magnifique, qui semble lui offrir la médaille d’or à coup sûr. Mais dans la foulée, l’Ukrainienne Oksana Baiul sort de son chapeau un programme tout aussi bon et remporte la médaille d’or par la plus étroite des marges. Pour l’Américaine toutefois, c’est un succès extraordinaire au vu des circonstances sans précédent.

Après les Jeux, Tonya Harding reconnaîtra son implication dans l’agression. Elle écopera d’une amende, sera condamnée à des travaux d’intérêt général et bannie à vie du patinage artistique. Elle divorcera de son mari et deviendra plus tard boxeuse professionnelle. De son côté, Nancy Kerrigan prendra sa retraite après ces Jeux, se mariera avec son agent et fondera une famille.
back to top En