skip to content
Rio 2016 - Tandara Caixeta and the Olympic Flame in Belo Horizonte - Rio 2016 Olympic Torch Relay
Date
17 mai 2016
Tags
Rio 2016 , Relais de la flamme olympique , Actu CIO

Nageurs, chanteurs et stars du volleyball portent la flamme olympique haut

Alors qu’il poursuit son voyage au sein de l’état du Minas Gerais, dans le sud-ouest du Brésil, le relais de la flamme olympique de Rio 2016 a traversé pas moins de neuf villes entre vendredi et lundi. Il n’a d’ailleurs pas manqué de soutien puisque nombre de célébrités sportives locales se sont relayées pour porter la torche.


Vendredi, la première halte est intervenue dans la ville historique de Ouro Preto, renommée pour le travail du sculpteur brésilien Aleijadinho. Puis la flamme a rejoint Itabirito, patrie de l’ancien entraîneur de l’équipe nationale de football brésilienne Telê Santana, qui était aux commandes lors des Coupes du monde de 1982 et 1986. Si Santana est mort il y a dix ans, son fils Renê a contribué à l’hommage qui lui a été rendu en étant l’un des porteurs de la flamme du jour.

« C’est un immense honneur de représenter dans notre jolie ville d’Itabirito quelqu’un qui a autant œuvré pour le sport que mon père », dit un Renê très ému.

Le judoka Luciano Corrêa, double vainqueur aux Jeux panaméricains, a lui aussi apprécié son passage, flamme olympique en main. « C’est l’occasion de montrer aux habitants d’Itabirito l’importance des Jeux Olympiques et de l’esprit olympique », dit-il.

Lors de l’ultime pause de la journée à Inhotim, les porteurs de torche locaux comptaient dans leurs rangs le nageur Italo Manzine, qualifié pour le 50 m nage libre des jeux de Rio après avoir barré au passage la route de l’équipe brésilienne à Cesar Cielo, champion olympique de la distance en 2008.

Samedi, le relais de la flamme s’est élancé de Contagem avant de rallier Belo Horizonte, capitale de l’état du Minas Gerais. Là, la flamme a voyagé entre les mains d’un certain nombre de stars du volleyball parmi les plus en vue dans le pays, notamment les champions olympiques Nalbert, Tandara, Sheila et Anderson

« C’est un sentiment vraiment unique. J’étais très impatiente de porter la flamme olympique. Le relais de la flamme est une belle chose et je suis ravie d’en faire partie », dit Sheila.

Nalbert Bitencourt - Rio 2016 Olympic Torch Relay
IOC

Les chanteurs Paula Fernandes and Rogerio Flausino, deux des musiciens les plus populaires du Minas Gerais, ont eux aussi apprécié leur mission de porteurs de torche. Mais l’émotion a sans nul doute atteint son paroxysme lorsque la flamme a été transmise à la sprinteuse paralympique Terezinha Guilhermina.

« Cela a été le 200 m le plus facile de ma vie », plaisante l’athlète dont le palmarès aux Jeux Paralympiques s’orne de trois médailles d’or, une d’argent et deux de bronze

Paralympian Terezinha Guilhermina and the Olympic Flame - Rio 2016 Olympic Torch Relay
IOC

Dimanche, la flamme a démarré sa journée à São João Del Rey et elle est montée à bord du Maria Fumaça, un célèbre train local, pour se rendre jusqu’à Tiradentes.

Un peu plus tard, la flamme a poussé jusqu’à Barbacena, berceau de la star brésilienne de volleyball Sassá, champion olympique en 2008, qui est devenu à son tour porteur de flamme. Le relais s’est conclu dimanche à Juiz de Fora où deux autres sportifs ont été en vedette : le footballeur Andrade, ancien joueur de Flamengo et du Brésil, et André Nascimento, un autre champion olympique de volleyball.

« Je suis très fier de porter la flamme à Juiz de Fora », dit André, médaillé d’or aux Jeux Olympiques d’Athènes 2004. « C’est la ville où tout a commencé pour moi en volleyball et où j’ai bénéficié d’une rampe de lancement vers les succès nationaux et internationaux. »

Lundi, la flamme a rallié six villes supplémentaires en traversant trois états : le Minas Gerais, l’état d’Espírito Santo et celui de Rio de Janeiro.

Trois partenaires apportent leur soutien au relais de la flamme olympique de Rio 2016 : le partenaire mondial TOP Coca-Cola, associé de longue date aux relais de la flamme olympique, et les partenaires nationaux Bradesco et Nissan. Pour plus d’informations, consultez le site web de Rio 2016.

back to top En