skip to content
nordine morceli Getty
Date
03 août 1996
Tags
Atlanta 1996 , Actu CIO , Athlétisme

Morceli conjure les fantômes de Barcelone


En 1992, l’Algérien Noureddine Morceli s’était présenté au 1 500 m en grand favori, mais n’avait terminé que septième.

Aiguillonné par cet échec, il se mit à collectionner les victoires, remportant 52 courses d’affilée. C’est ainsi qu’au moment des Jeux de 1996, Morceli était triple champion du monde et détenteur des records mondiaux du 1 500 m, du mile et du 3 000 m. Il semblait donc évident que la médaille d’or allait lui revenir. Mais sa défaite passée le hantait. En outre, il redoutait son rival Hicham El Guerrouj, un talentueux Marocain de 21 ans.

Tandis que Morceli se qualifiait pour la finale en réalisant une course sensationnelle, El Guerrouj remportait sa demi-finale avec une avance confortable : le tête-à-tête entre les deux Maghrébins promettait d’être fascinant.

Noureddine Morceli Getty

Contrairement à l’épreuve disputée quatre ans plus tôt à Barcelone, où l’allure était relativement lente, Morceli imposa cette fois à la course un rythme effréné. Il prit la tête juste après la mi-parcours, laissant ses adversaires loin derrière lui à l’exception d’El Guerrouj et du champion en titre, l’Espagnol Fermín Cacho. À l’entame du dernier tour, le genou d’El Guerrouj heurta le talon de Morceli. Les deux hommes trébuchèrent, mais alors que l’Algérien parvint à se redresser, le jeune Marocain s’effondra sur la piste.

Les autres coureurs durent contourner El Guerrouj, voire lui sauter par-dessus. Pendant ce temps, Morceli filait vers la ligne d’arrivée. Il creusa un écart de 10 mètres qu’aucun de ses adversaires n’allait parvenir à combler, et ralentit même ses dernières foulées, savourant pleinement sa victoire. Très croyant, Morceli se laissa alors tomber à genoux, en signe de gratitude et de prière.

Cette course marque l’apogée de sa carrière. Les années suivantes, son rival El Guerrouj s’imposa comme le meilleur coureur de demi-fond au monde, s’emparant de la médaille d’argent du 1 500 m à Sydney en 2000 et réalisant un doublé mémorable à Athènes en 2004, sur le 1 500 m et le 5 000 m.

back to top En