skip to content
HANSONIMAGES
Date
10 nov. 2016
Tags
JOJ , Actu CIO

Mon histoire, par Eric Mitchell, olympien et ambassadeur des JOJ

Eric Mitchell rêvait depuis son plus jeune âge de représenter son pays, le Canada, aux Jeux Olympiques. Son rêve s'est réalisé sur le sol canadien lors des Jeux Olympiques d'hiver de 2010 à Vancouver. Depuis lors, le spécialiste du saut à ski n'a eu de cesse de se servir de son rôle d'olympien pour être un modèle et diffuser les valeurs olympiques que sont l'excellence, l'amitié et le respect.

Sa passion l'a notamment conduit aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Lillehammer 2016 en début d'année où il a été jeune ambassadeur. Son aventure s'est poursuivie en septembre lors du Sommet One Young World qui s'est tenu à Ottawa, Canada. Eric Mitchell a pu, à cette occasion, faire part de son expérience à plus de 1 300 jeunes dirigeants. Voici son histoire.

Mardi 27 septembre 2016 – Je me rends au Sommet One Young World qui se tient dans la capitale canadienne d'Ottawa. Ce sommet est une rencontre entre jeunes dirigeants des quatre coins du monde, une réunion qui ressemblait fortement à Rio, Lillehammer, Sotchi et Vancouver. 

Alors que je m'installais à l'hôtel, je rencontrais celui qui allait devenir mon camarade de chambrée pour les quatre prochains jours, PJ. PJ est un avocat commercial, il était présent au sommet pour partager ses expériences, notamment dans la lutte contre le virus Ebola qui ravage son pays natal, la Sierra Leone. D'entrée, j'ai vu le calibre des personnes qui participaient à cette conférence et je me suis senti extrêmement privilégié d'en faire partie. 

HANSONIMAGES

Le sport est un formidable moyen de rapprocher les personnes et de briser la glace. Il en fut ainsi dès la première session du sommet. Les délégués du monde entier se sont mobilisés pour une course de 5 km, organisée en soutien aux réfugiés et aux personnes déplacées qui ont désormais fait d'Ottawa leur foyer. 

Devenir un ambassadeur du Sommet One Young World a été une incroyable chance pour moi et je me réjouis de me servir de cette expérience comme catalyseur pour exporter les valeurs olympiques d'excellence, d'amitié et de respect devant une nouvelle assemblée de supporteurs tout aussi enthousiastes. Eric Mitchell Jeune ambassadeur
Cette conférence était l'occasion pour moi de discuter avec des jeunes dirigeants du secteur privé, pas sur les profits et le gouvernement, mais sur le rôle que le sport peut jouer pour créer une société qui soit facteur d'intégration pour tous. Mon objectif était de partager le travail que j'avais accompli au sein du Comité Olympique Canadien, notamment avec l'initiative #OneTeam, afin de rendre le sport plus accessible, notamment aux personnes LGBTQ.

Parmi mon public, citons la présence de nombreux jeunes acteurs du changement qui se sont engagés à prendre les mesures nécessaires pour faire du monde du sport un monde beaucoup plus ouvert à tous, notamment aux fans LGBTQ, aux entraîneurs et enfin, aux athlètes. Ce fut le même soutien affiché que lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Le simple fait d'être soi-même a en effet prouvé que la prochaine génération de sportifs pouvait dépasser les préjugés et tout simplement partager sa passion pour le sport. 

Devenir un ambassadeur du Sommet One Young World a été une incroyable chance pour moi et je me réjouis de me servir de cette expérience comme catalyseur pour exporter les valeurs olympiques d'excellence, d'amitié et de respect devant une nouvelle assemblée de supporteurs tout aussi enthousiastes.  

Tags JOJ , Actu CIO
back to top En