skip to content
Date
17 oct. 1968
Tags
Mexique 1968 ,

Miloslava Režková signe ses débuts en prenant de la hauteur

En 1960 et 1964, le concours de saut en hauteur féminin a été dominé par Iolanda Balas mais son règne arrive à sa fin.

La Roumaine a établi 14 Records du Monde au cours de la décennie précédente et remporté 150 compétitions consécutives. En son absence, aucune favorite ne semble pourtant se dégager.

Les athlètes soviétiques semblent les mieux armées pour prendre la relève. Dans ce contexte, l'arrivée d'une jeune sauteuse tchécoslovaque passe pratiquement inaperçue.

Miloslava Režková n'a que 18 ans, mais ses qualités sont déjà évidentes. Depuis le début de la saison, elle a déjà amélioré son record personnel de près de 15 centimètres. Elle aborde donc ces Jeux Olympiques dans une forme ascendante.
Lorsque la barre atteint 1m76, il ne reste plus que huit concurrentes en lice : deux Tchécoslovaques, deux Soviétiques, deux Allemandes de l'Est et une Autrichienne. Cinq d'entre elles ont effacé la barre à leur première tentative, deux autres au deuxième essai et la dernière a fait l'impasse. Deux athlètes sont éliminées à 1m78.
Trois autres échouent à 1m80. Režková, qui a franchi la hauteur à son premier essai, est d'ores et déjà assurée de remporter une médaille. Elle se retrouve face aux Soviétiques Antonina Okorokova et Valentyna Kozyr, qui participent également à leurs premiers Jeux Olympiques. La Tchécoslovaque a cependant un avantage sur ses rivales : le public l'encourage sans réserve.

Les trois jeunes femmes échouent à leur premier essai, puis au second. Cette situation fait les affaires d'Okorokova, qui occupe la tête du classement. Mais alors que la médaille d'or lui semblait promise, cette dernière voit Režková effacer une barre 12cm plus haute qu'elle, à son dernier essai.

Tags Mexique 1968 ,
back to top