skip to content
2014 Getty Images

Mikaela Shiffrin peut écrire l'histoire à PyeongChang 2018

Aucune skieuse n'a jamais réussi à gagner le slalom deux fois de suite aux Jeux Olympiques et seule la Suissesse Vreni Schneider compte deux victoires, en 1988 et en 1994. Mikaela Shiffrin, reine de la discipline depuis l'âge de 17 ans, a toutes les cartes en mains pour accomplir cet exploit à PyeongChang 2018. Mais ce n'est pas tout ! Sa progression, qui l'a vue gagner le gros globe de cristal du classement général de la Coupe du monde FIS en 2017, peut lui permettre de briller dans d'autres disciplines sur la neige coréenne.

« Skier, c'est mon art. C'est comme un puzzle, ou de la peinture, ou de la musique. Quand je skie, c'est comme une chanson. J'entends le rythme dans ma tête. Quand je commence à descendre sur ce rythme, je trouve la fluidité et il y a tellement de vitesse et de puissance que je suis envahie par des sensations incroyables. C'est de là que vient toute ma joie ! » a un jour expliqué Mikaela Shiffrin. Des propos qui transparaissent dans son style fait de précision, d'équilibre, d'attaque maximum, de fluidité, de capacité à se rétablir dans les situations les plus compromises, et dans sa personnalité rayonnante !

À 22 ans, Mikaela Shiffrin s'avance vers l'objectif qu'elle s'était fixé le jour où elle était devenue la plus jeune championne olympique du slalom de l'histoire, à Sotchi, le 21 février 2014. Alors âgée de 18 ans et 345 jours, elle disait : "Maintenant, mon rêve, c'est d'aller aux prochains Jeux Olympiques et de gagner cinq médailles d'or. Je sais, ça a l'air fou !"

La skieuse du Colorado si précoce (double championne du monde, deux fois gagnante de la coupe du monde de slalom et championne olympique avant ses 20 ans), a élargi sa palette tout en restant dominatrice entre les piquets serrés, puisqu'elle est devenue une des meilleures géantistes au monde, a enregistré en 2017 sa première victoire en super-combiné et progresse à grands pas dans les disciplines de vitesse : le super-G et la descente.

Une blessure et c'est reparti !

Son parcours après sa médaille d'or olympique 2014 est des plus impressionnants. Déjà sacrée au niveau planétaire aux Mondiaux FIS de Schladming en 2013, elle conserve son titre devant son public à Vail/Beaver Creek le 14 février 2015. Cette saison-là, elle enregistre à Sölden sa première victoire en slalom géant (à égalité avec l'Autrichienne Anna Fenninger), engrange cinq victoires en slalom et s'adjuge son troisième globe de cristal de la spécialité.

Sa saison 2015-2016 est interrompue par une blessure au genou droit consécutive à une chute alors qu'elle reconnaissait le parcours du slalom géant d'Are le 21 décembre 2015. Alors que le temps de récupération estimé entraîne à priori la fin de sa saison, elle revient dès le mois de février à Crans Montana où elle remporte le slalom ! Le 19 mars 2016 à Saint-Moritz, où elle s'impose avec une avance de plus de deux secondes sur la Slovaque Veronica Velez-Zuzulova, Mikalea Shiffrin poursuit sa série d'invincibilité dans son épreuve de prédilection : huit victoires consécutives ! Compte tenu de son absence de trois mois, et du fait qu'elle a manqué cinq slaloms, le globe de cristal de la spécialité revient cette année-là à la Suédoise Frida Hansdotter.

Getty Images
Un troisième titre mondial et de nouvelles cordes à son arc

2016-2017 est une grande saison pour Mikaela Shiffrin qui repousse à nouveau les frontières. Poursuivant sa série en slalom, elle atteint le 29 décembre à Semmering (Autriche) les douze victoires consécutives en coupe du monde, égalant le vieux record de la Suissesse Vreni Schneider. Elle repart invaincue de la station autrichienne puisqu'elle y gagne aussi les deux slaloms géants.

L'Américaine est en tête du classement général de la coupe du monde lorsqu'elle dispute ses 3es championnats du monde en février 2017 à Saint-Moritz (Suisse). Très solide dans le slalom géant, elle prend la médaille d'argent à 34/100e de la Française Tessa Worley au terme des deux manches. Elle signe ensuite un des slaloms les plus accomplis de sa carrière. Mikaela Shiffrin survole l'épreuve, gagne les deux manches, découvre avec étonnement son avance d'1.64 sur la Suissesse Wendy Holdener dans l'aire d'arrivée, et fête son 3e titre de championne du monde consécutif. Elle n'est que la 2e skieuse de l'histoire à réussir un triplé mondial en slalom, après l'Allemande Christl Cranz dans les années 1930 !

Elle commence également à obtenir des résultats significatifs en super-G avec notamment une 4e place à Cortina d'Ampezzo et surtout, remporte son premier combiné (super-G + slalom) le 26 février à Crans-Montana. 

Getty Images
Le gros globe de cristal pour couronner le tout !

Tous ces résultats et les gros points accumulés dans quatre disciplines lui permettent d'atteindre un des sommets de sa carrière : elle remporte le classement général de la Coupe du monde FIS, le "gros globe de cristal", troisième américaine à s'adjuger le "Graal" du ski alpin après Tamara Mckinney (1983) et Lindsey Vonn (quatre fois entre 2008 et 2012). Elle gagne évidemment au passage son 4e petit globe du slalom. Elle compte à 22 ans au terme de la saison 2016-2017 un total de 31 victoires en coupe du monde (25 slaloms, 4 géants, 1 super-combiné, et 1 victoire en ville, à Stockholm) soit plus au même âge que le grand Ingemar Stenmark, recordman du nombre de succès (86).

"Il n'y a pas de limites ! Je suis encore très motivée. Je veux être la meilleure skieuse, pas seulement la plus rapide. Je veux être la meilleure techniquement, je veux être plus forte, la plus régulière", explique la phénoménale Mikaela. « Jusque-là, ma carrière a plutôt bien fonctionné comme, ça et je veux que cela continue. J'ai de gros objectifs dans les disciplines de vitesse. J'espère bien gagner un jour en super-G et en descente. Mais je pense que cela prendra du temps jusqu'à ce que j'y arrive régulièrement. La route est longue. Je me sens comme si je ne faisais que débuter".

À Pyeongchang 2018, Mikaela Shiffrin sera en piste pour conserver son titre olympique du slalom, et pour avancer sur le chemin des objectifs qu'elle s'est fixés : briller partout ! En ce qui concerne le slalom où elle n'a pour le moment aucune rivale à sa hauteur, Mikaela Shiffrin pourrait tout simplement devenir la première skieuse de l'histoire à s'imposer deux fois consécutivement. Seule Vreni Schneider a gagné deux fois le slalom aux Jeux, mais pas à la suite (1988 à Calgary et 1994 à Lillehammer).  Que nous réserve la skieuse américaine aux pieds d'or ?

Getty Images
back to top En