skip to content
Date
22 oct. 1968
Tags
Mexique 1968

Matthes, légende du dos, entame son règne olympique

Roland Matthes est le meilleur nageur de dos de l’histoire des Jeux Olympiques. Regardez le remporter brillamment le premier de ses quatre titres olympiques individuels, sur 100m dos à Mexico en 1968 dans notre vidéo exclusive !


Roland Matthes, né en Thuringe, alors partie de la République Démocratique Allemande, est un véritable phénomène. Spécialiste du dos, mais excellent également en nage libre et en quatre nages, il se présente aux Jeux de Mexico 1968 invaincu dans toutes les compétitions qu’il a disputées sur 100m et 200m dans sa spécialité depuis avril 1967 à l’âge de 16 ans, et détenteur du record du monde sur les deux distances, qu’il a déjà amélioré plusieurs fois dans les deux cas !

Ce 22 octobre 1968 dans la piscine Francisco Marquez de la capitale mexicaine, le nageur est-allemand va brillamment remporter sa première médaille d’or olympique. Meilleur temps des séries et des demi-finales, du 100m dos, il s’élance plein centre, plot 4. Dès les premiers coups de bras, il prend les devants. Matthes vire largement en tête, ne faiblit pas, et touche le mur en 58.7, record olympique, quand tous ses poursuivants sont au-delà de la minute. Les Américains Charles Hickcox et Ronnie Mills, respectivement 1:00.2 et 1:00.5 prennent l’argent et le bronze.

Pour Matthes, ce n’est que le début d’une fructueuse semaine. Trois jours plus tard, il gagne le 200m dos en 2:09.6, en battant également le record olympique, et le lendemain 26 octobre, en lançant le relais 4x100m 4 nages de son équipe qui se classera 2e derrière les Etats-Unis, il améliore son record du monde du 100m dos pour le porter à 58.0.

Pendant exactement sept années, jusqu’à la fin de l’été 1974, Roland Matthes reste invaincu sur 100m et 200m dos dans la totalité des compétitions internationales qu’il dispute. A Munich en 1972, il conserve ses deux titres, ce qui en fait le plus grand nageur olympique de dos de l’histoire. Il bat 21 fois les records du monde pour porter celui du 100m dos à 56.30 lors de sa finale munichoise le 4 septembre 1972 et celui du 200m dos à 2:01.87 lors des championnats du monde de Belgrade en 1973. Ils tiendront chacun plus de trois ans.

Matthes est encore présent à Montréal en 1976 pour remporter le bronze sur 100m dos et compter en tout huit médailles olympiques dont quatre en or à son palmarès.

back to top