skip to content
Date
19 août 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Athlétisme , Slovaquie

Matej Toth déborde Jared Tallent pour remporter l’or du 50km marche

Le Slovaque Matej Toth a rattrapé puis débordé le tenant du titre australien Jared Tallent dans un timing parfait sur le circuit des 50km marche de Pontal pour ajouter la médaille d’or olympique à la couronne mondiale qu’il avait remportée en 2015.

Matej Toth, 33 ans, journaliste dans la vie civile, a envoyé des baisers à la foule dans le dernier kilomètre de cet épuisant test d’endurance, franchissant la ligne d’arrivée en 3h40.58 pour gagner son premier titre olympique à ses quatrièmes Jeux ! Une victoire obtenue après un début de course où il joué la prudence, avant de produire son effort au moment idéal, dépassant le leader Jared Tallent au 48e km, à un tour de l’arrivée. « C’est quelque chose d’incroyable pour moi », a dit le vainqueur slovaque.

« C’est super. Il y avait une belle ambiance et beaucoup de gens, alors j’ai poussé, poussé et cela venait de tout mon corps, mon coeur, mon cerveau, ma tête. Ce n'est pas le football ou le hockey, mais la marche a une tradition en Slovaquie ». Evoquant de la chaleur consommatrice d’énergie, le champion olympique a ajouté : « C’était vraiment très dur. Comparée à la course des Mondiaux de Beijing l’an dernier, qui était un des 50km les plus faciles, celle ci était une des plus difficiles. Très dur, très chaud ! »

Getty Images

« Au 25e km, je ne pensais pas pouvoir décrocher une médaille », a aussi expliqué Matej Toth. « Mais, au 35e, j'ai vu que c'était vraiment difficile pour tout le monde. Je ne pouvais pas aller plus vite. Alors j'ai gardé ma vitesse de croisière ».

Le Français recordman du monde Johan Diniz a mené jusqu’à la mi-course devant un petit groupe de poursuivant, comptant jusqu’à 1:40 d’avance mais victime d’ennuis gastriques, il n’a pas tenu, a dû s’arrêter, a tenu à repartir, et a terminé 8e à plus de 5 minutes du vainqueur.

Getty Images

C’est Jared Tallent qui a ensuite pris les commandes, semblant les tenir fermement dans les dix derniers kilomètres. Mais l’infatigable Toth est revenu sur lui et l’a débordé à 2000m du terme, le laissant finalement à 18 secondes sur la ligne d’arrivée. Le Japonais Hirooki Arai, arrivé troisième à 26 secondes, puis disqualifié au profit du Canadien Evan Dunfee, quatrième de l'épreuve, a finalement conservé la médaille de bronze.

Getty Images

« Il restait environ 4 kilomètres restant à parcourir quand il a commencé à me prendre du temps », a constaté Jared Tallent, « Je poussais autant que je pouvais, mais à chaque fois que je prenais le virage, je le voyais plus proche. J’ai essayé de tout donner, J’ai essayé de tenir. Mais il est arrivé sur moi en force dans le dernier tour et je n’avais plus rien pour lui répondre ».

Néanmoins satisfait des efforts qu’il a fait pour terminer sur la deuxième marche du podium, Tallent, 31 ans, également médaillé d’argent sur 50km et de bonze sur 20 km marche à Beijing en 2008, a dit : « 50km : trois Jeux Olympiques à la suite, trois médailles olympiques, je suis donc assez satisfait .Deux médailles d’argent, une en or, c’est une page d’histoire. C’est quelque chose dont je suis très fier. J’espère pouvoir revenir dans quatre ans pour gagner une autre médaille d’or. Ce sera mon but. Mais j’ai tout donné aujourd’hui et je suis vraiment content. »

Après avoir appris que le bronze lui avait été réattribué, Hirooki Arai a réagi : « J’étais tellement heureux que j’ai sauté en l’air ! Je suis très fier de cette médaille de bronze. Très content de revenir avec au Japon! ».

Getty Images

back to top En