skip to content
Date
15 déc. 2015
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Tennis

Mastercup du Brésil : un coup de maître sur un site de tennis fin prêt pour Rio

Rio 2016 a dévoilé un peu plus ses atouts alors que le Parc Olympique de Barra a finalement ouvert ses portes pour accueillir la Mastercup du Brésil de tennis, 20e et ultime épreuve test de l’année en prévision des Jeux.


La compétition, qui s’est achevée samedi 12 décembre, était la toute première à se dérouler au Parc Olympique Barra, centre névralgique des Jeux de l’an prochain, et la dernière journée a été marquée par l’inauguration du Centre olympique de tennis flambant neuf. Soixante-quinze joueurs de tennis brésilien ont pris part au tournoi, qui s’adressait aux hommes et aux femmes, aux seniors et aux juniors, et aux joueurs en fauteuil, et parmi les spectateurs figuraient également quelques grands noms du passé.

Baptisé court Maria Esther Bueno, en l’honneur de la joueuse de tennis brésilienne la plus titrée avec ses 19 titres en grand chelem, le nouveau court central a abrité plusieurs compétitions très plaisantes. Si Thiago Monteiro (simple messieurs) et Gabriela Ce (simple dames) ont eu le bonheur de figurer parmi les lauréats, les projecteurs se sont également braqués vers les tribunes où figurait, parmi les 2 000 spectateurs invités, Maria Bueno en personne. Aujourd’hui âgée de 76 ans, elle a été ravie de découvrir le central qui porte son nom.

« C’est l’un des plus beaux jours de ma vie, a-t-elle déclaré. C’est un bel hommage que l’on me rend, mais c’est aussi une grande victoire pour toutes les femmes, puisque cela montre que nous pouvons aussi réaliser de belles choses.

« [Le stade est] si magnifique et si grandiose que je me suis dit en réalité que ça ne pouvait pas être uniquement le stade de tennis. J’ai pensé que ce devait être le stade olympique ! »

©Rio 2016/Alex Ferro

Une autre gloire brésilienne s’est montrée tout aussi séduite que Maria Bueno par le nouveau complexe : Gustavo Kuerten, le triple lauréat de Roland-Garros et quart de finaliste à Sydney 2000. Kuerten, joueur brésilien le plus titré de ces quarante dernières années, a indiqué que celui lui faisait regretter de ne pas participer à la compétition de 2016 aux côtés des Roger Federer, Novak Djokovic, Maria Sharapova et Serena Williams.

« En pénétrant dans cette arène magnifique, on éprouve une sensation indescriptible, a-t-il souligné. Cela me donne envie de rejouer. Imaginez ce à quoi cela va ressembler l’an prochain. Nous allons produire un grand spectacle de tennis.

« C’est une avancée très importante, en raison de l’attention que les Jeux Olympiques vont susciter et aussi parce que nous bénéficierons désormais d’installations de ce niveau pour nos joueurs [au Brésil]. »

©Getty

Le nouveau court central peut accueillir 10 000 spectateurs, alors qu’il est accompagné de deux courts annexes dotés de 3 000 et 5 000 places provisoires, et de sept autres courts de compétition. Le tableau est complété par six courts d’entraînement et, preuve de la polyvalence du complexe, il sera également utilisé lors des Jeux Paralympiques pour le tennis en fauteuil et le football à 5.

Rodrigo Garcia, le directeur général des sports de Rio 2016, a déclaré qu’il avait été ravi des commentaires positifs de la part des participants de la semaine dernière et qu’il savait également quels secteurs nécessitaient quelques retouches mineures.

« Nous avons obtenu beaucoup de retour de la part des joueurs, concernant la vitesse du court, etc., a-t-il expliqué. Tout s’est bien déroulé et le résultat est très positif. Bien entendu, nous devons encore procéder à quelques ajustements, par exemple la couleur des panneaux situés à l’arrière du court, mais les épreuves tests servent à cela. »

back to top En