skip to content
Date
18 févr. 1984
Tags
Sarajevo 1984 , Ski de fond , Finlande , Actu CIO

Marja-Liisa Kirvesniemi cloue le bec aux sceptiques avec un triplé en fond

Marja-Liisa Kirvesniemi est une figure marquante de Jeux d’hiver de 1984 où elle a remporté les trois épreuves individuelles de ski nordique et une médaille de bronze dans le relais. Lorsqu’elle se présente aux Jeux de 1984, la Finlandaise n’est pas dans les petits papiers des journalistes. Mais en Yougoslavie, elle va leur montrer avec brio qu’ils ont tort.


Grande et athlétique, Marja-Liisa est née dans une famille de fondeurs et a grandi dans une ferme à Simpele, près de la frontière finlandaise avec l’URSS. Elle chausse ses premiers skis à l’âge de 5 ans et commence à disputer des compétitions un an plus tard.

Elle effectue sa première apparition aux Jeux Olympiques d’hiver de 1976 à Innsbruck, où elle termine 22e du 10 km. Deux ans plus tard, en 1978, elle devient championne du monde, mais ne peut terminer que neuvième des Jeux Olympiques de Lake Placid en 1980.

Sur les pistes, elle porte son nom de jeune fille de Hämäläinen et se décrit comme une « dure à cuire », et elle se présente aux Jeux Olympiques d’hiver de 1984 comme l’atout principal de son pays en ski de fond.

Malgré son talent, son nom ne figure cependant pas dans la liste des favorites avant les Jeux. Mais elle va puiser dans ses réserves la résistance et la détermination pour arracher un trio de victoires éblouissantes et totalement inattendues.

Opposée à la Soviétique Raisa Smetanina – la triple médaillée d’or qui domine la discipline et va devenir la première femme à obtenir 10 médailles olympiques, Marja-Liisa remporte le 10 km en 31’44’’2 devant son illustre rivale soviétique.

Trois jours plus tard, elle complète sa moisson par une seconde victoire dans le 5 km qu’elle boucle en 17’04’’. Après avoir décroché sa troisième médaille d’or aux dépens de Raisa Smetanina, devancée de 41 secondes dans le très éprouvant 20 km nouvellement introduit aux Jeux, l’héroïne récalcitrante saute une barrière et se précipite au devant des journalistes finlandais impatients de relater son formidable triplé.

Ces derniers finissent par l’entourer et elle se soumet à leurs questions. Mais elle se venge de ses détracteurs dans la presse en déclarant : « Ils ont écrit une centaine de fois que je ne deviendrais jamais quelqu’un. Je voulais montrer à ces gens qui j’étais et que si je n’ai pas eu de résultats, il y a toujours eu une raison. »

Kirvesniemi va également prendre la médaille de bronze avec le relais finlandais féminin du 4 x 5 km.

Elle complétera son palmarès par une médaille de bronze en relais aux Jeux de Calgary en 1988 et après avoir manqué le podium aux Jeux de 1992 à Albertville en France, elle ajoutera à sa collection deux médailles de bronze supplémentaires aux Jeux Olympiques d’hiver de 1994. Septuple médaillée olympique, Marja-Liisa Kirvesniemi se distinguera également en devenant la médaillée la plus âgée dans une épreuve individuelle après sa troisième place dans le 30 km à Lillehammer.

back to top En