skip to content
Date
25 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO , Ski de fond , Norvège

La skieuse de fond norvégienne Marit Bjørgen a été sacrée reine incontestée de Vancouver

La skieuse de fond norvégienne Marit Bjørgen a été sacrée reine incontestée de Vancouver. Son bilan : cinq médailles dont trois d’or, soit plus que n'importe quel autre athlète de ces Jeux d’hiver 2010. Bjørgen compte déjà des médailles d’argent à son actif, obtenues en 2002 et en 2006, mais c’est à Vancouver qu’elle devient une véritable légende.


La Norvégienne entame sa campagne plutôt modestement dans le 10 km libre. Elle se contente en effet du bronze, à l'issue d'une course remportée de manière convaincante par la Suédoise Charlotte Kalla.

L’épreuve suivante, le sprint, débute par un coup de théâtre puisque la Slovène Petra Majdič, l’une des favorites, tombe et se fracture quatre côtes. Elle se relève pourtant avec courage et se qualifie même, repêchée au bénéfice du meilleur chrono des perdantes des demi-finales. À l’autre bout de la chaîne, Marit Bjørgen envoie un signal très fort puisqu’elle signe le meilleur temps.

La finale se transforme bien vite en un mano a mano entre la Norvégienne et la Polonaise Justyna Kowalczyk, leader de la Coupe du monde avant les Jeux. C’est finalement Marit Bjørgen qui s'échappe pour décrocher son premier titre olympique. Derrière les deux femmes de tête, Petra Majdič fait preuve de bravoure et de détermination à l’extrême pour remporter le bronze, malgré ses blessures.

Marit Bjørgen obtient sa deuxième médaille dans un 15 km poursuite revu et corrigé en deux boucles de 7,5km, l'une en style classique et l'autre en libre. Le parcours classique s’avère très serré, puisque la Norvégienne mène jusqu'au changement de style. Mais elle temporise un peu trop et perd du temps sur ses adversaires. Cela n’aura aucune incidence puisqu’elle se montrera la plus rapide en style libre et terminera avec une confortable avance.

Dans le relais 4x5 km qui suit, c’est la Finlande qui a remporté les deux derniers titres mondiaux, mais aucune de ses skieuses n'a encore atteint son pic de forme lors de ces Jeux. Les Norvégiennes saisissent donc la balle au bond, avec Marit Bjørgen en dernier relais, pour s’imposer. Leur marge victorieuse est si grande que cette dernière a tout loisir pour savourer pleinement le moment en déroulant sur la ligne et en arborant bien haut un drapeau norvégien, pour fêter son triplé en or.

Elle bouclera ses Jeux avec une ultime médaille d’argent dans le 30 km, à peine 3 dixièmes derrière Kowalczyk.

 

back to top