skip to content
2018 Getty Images
PyeongChang 2018

Marit Bjoergen devient l’athlète la plus médaillée de l’histoire des Jeux Olympiques d’hiver

Le 21 février 2018, la Norvégienne Marit Bjoergen a scellé sa place dans le panthéon des plus grands olympiens d’hiver. Grâce à sa troisième place en sprint par équipes dames, la skieuse de fond a porté son total de médailles à 14 unités (dont 7 en or), surpassant le précédent record établi par son compatriote biathlète Ole Einar Bjoerndalen. Plus qu’une victoire et elle égalera le total de huit médailles d’or de ce dernier.

Alors qu’il reste encore le 30 km départ groupé à disputer, la jeune femme voit s'offrir à elle une occasion idéale de réaliser l'exploit et d'offrir un final en apothéose à PyeongChang 2018. Elle trônerait ainsi seule au sommet du classement des médailles de tous les temps, devant des figures de proue comme Bjoerndalen (13 médailles, dont 8 d’or), la patineuse de vitesse néerlandaise Ireen Wüst (11 médailles, dont 5 d’or) et son légendaire compatriote norvégien Bjoern Daehlie (8 médailles, dont 6 d’or).

Getty Images
Entrer dans l’histoire

Marit Bjoergen avoue volontiers que la perspective d’entrer dans l’histoire lui a traversé l’esprit avant l’épreuve. "J’en rêvais [de faire tomber le record], mais on ne sait jamais, dit-elle. Mon objectif était de me battre pour une médaille d’or individuelle et je ne l’ai toujours pas. C'est encore possible, on verra bien."

"J’ai remporté des médailles dans toutes les courses auxquelles j’ai participé et je suis donc satisfaite", ajoute-t-elle.

Getty Images

La Norvégienne a récolté jusqu’à présent une médaille d’or (relais 4 x 5 km), une médaille d’argent (skiathlon 15 km) et deux médailles de bronze (10km libre et sprint par équipes) à PyeongChang 2018, pour ses cinquièmes Jeux Olympiques d’hiver.

"J'ai du mal à réaliser", indique-t-elle, alors qu’on vient juste de lui remettre sa médaille record. "Je pense que lorsque j’arrêterai de skier, je pourrai réfléchir à ce que j’ai accompli."

Alors qu’elle attendait son tour de monter sur le podium, Marit Bjoergen était aux premières loges pour voir son compatriote Johannes Klaebo en train de franchir la ligne d’arrivée du sprint par équipes hommes et de remporter par la même occasion sa troisième médaille d’or pour ses premiers Jeux. Âgé d'à peine 21 ans, il pourrait un jour se lancer à l’assaut du nouveau record de son aînée. Il faudra cependant attendre de nombreuses années avant voir quelqu’un s’approcher de cette marque.

Getty Images

"Johannes est jeune et tous les espoirs lui sont permis", souligne Marit Bjoergen avec la générosité qui la caractérise. "Il est incroyable. Il a eu trois médailles d’or ici, c’est un très grand athlète d’avenir. On n'a pas fini d'entendre parler lui."

Souvenirs dorés

Marit Bjoergen a fait ses premiers pas olympiques en 2002 à Salt Lake City, où elle a remporté sa première médaille (de l’argent au relais 4 x 5 km).

Getty Images

"Si quelqu’un m’avait dit en 2002 que je skierais ici, j’aurais pensé que ce n’était pas possible. Mais je suis bien là et je me bats toujours pour le podium", dit-elle.

Lorsqu’on lui demande lequel de ses triomphes a sa préférence à ce jour, la skieuse de 37 ans n’hésite pas un seul instant : "Ma première médaille d’or individuelle à Vancouver. C’était particulier. J’avais eu des problèmes pendant trois ans et j’avais réussi à revenir au plus haut niveau. Je me suis mêlée à la lutte pour toutes les médailles à Vancouver, c’était très spécial pour moi."

Getty Images

Pour couronner le tout, elle se prépare à vivre une autre journée tout aussi particulière : le 25 février, elle visera en effet une huitième médaille d’or.

back to top En