skip to content
2018 Getty Images
Date
13 févr. 2018
Tags
Actualités Olympiques, PyeongChang 2018
PyeongChang 2018

Mardi 13 février. Au programme aujourd'hui à PyeongChang

On connaîtra en fin de journée les champions olympiques et les médaillés de sept disciplines, en ski alpin avec le combiné hommes, en ski de fond avec le sprint en style classique hommes et femmes, en snowboard avec l'épreuve du halfpipe femmes, en patinage de vitesse piste courte (500 m femmes) et longue piste (1500 m hommes), en curling pour la nouvelle épreuve du double mixte, et en luge pour le dénouement du simple hommes.

Getty Images
Snowboard, halfpipe femmes, 10h00 locales

Le spectacle promet d'être grandiose dans le demi-tube de neige du Bokwang Phoenix Park. Et le public n'aura sûrement d'yeux que pour l'Américaine d'origine coréenne Chloé Kim, 17 ans, qui emporte tout sur son passage depuis son doublé (halfpipe + slopestyle) aux Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lillehammer en 2016. Kelly Clark, la championne olympique 2002, médaillée de bronze 2010 et 2014, est toujours là, et Maddie Mastro, qui a le même âge que Chloé Kim, n'est jamais loin. Bref, un triplé américain n'étonnerait personne à PyeongChang !

Getty Images

Curling : double mixte, médailles : 9h05 et 20h05 locales

Huit équipes étaient au départ. Il n'en reste plus que quatre : Les Athlètes olympiques de Russie et la Norvège, les deux battues des demi-finales qui se disputent la médaille de bronze de bon matin, puis en soirée, le Canada et la Suisse tenteront de gagner le premier titre olympique de l'épreuve, inaugurée lors de ces XXIIIes Jeux Olympiques d'hiver dans le palais des glaces de Gangneung. 

Getty Images

Ski alpin : combiné hommes, 11h30 et 15h00 locales

Une manche de descente puis une manche de slalom vont sacrer aujourd'hui à Jeongseon le skieur le plus complet. Les spécialistes de la descente doivent tenter de creuser des gros écarts pour limiter la casse face aux meilleurs slalomeurs, qui pour leur part, ne doivent pas concéder trop de temps dans l'épreuve de vitesse. En 2014 à Sotchi, le Suisse Sando Viletta avait surpris tout le monde en se montrant le plus constant dans les deux épreuves, alors que son compatriote Luca Aerni est le champion du monde 2017 et le que le Français Alexis Pinturault est le double tenant du petit globe de cristal FIS dans cette discipline où il totalise six victoires depuis 2014.

Getty Images

Ski de fond : sprint classique hommes et femmes, 17h30 et 20h00 locales

Une épreuve spectaculaire en style classique (ski parallèle, double poussée sur des rails de neige), sur une distance tournant autour d'un kilomètre pour les femmes, 1 500 m pour les hommes. Elle se déroule de façon éliminatoire, avec des qualifications, puis des quarts et des demi-finales d'où émergent six concurrents/concurrentes pour l'explication finale. La nature même de l'épreuve varie puisqu'elle se déroulait en "skating" à Sotchi en 2014. Mais les meilleurs sprinters savent se montrer à l'aise dans les deux styles. Chez les femmes comme les hommes, les favoris sont norvégiens !

Getty Images

Patinage de vitesse sur piste courte, 500 m femmes, 19h00 locales

La session du jour dans le palais des glaces de Gangneung comporte les qualifications du 1000 m et du relais 5000 m hommes, et cette finale du 500 m femmes, la plus courte distance de la discipline avec de nombreuses prétendantes, notamment les Canadiennes Marianne St-Gelais (gagnante de la Coupe du monde FIL 2017-2018 sur la distance) et Kim Boutin, et Shim Suk-hee et Choi Min-jeong qui évoluent devant leur public, la Britannique Elise Christie, sans oublier la porte-drapeau de la délégation italienne, Arianna Fontana. Mais elles ne sont que quatre en finale pour se disputer la médaille d'or.

Getty Images

Luge, simple femmes, manches 3 et 4, 19h30 locales

Encore deux descentes du toboggan de la piste du centre de glisse d'Alpensia pour sacrer la championne olympique de luge 2018. Qui mettra les centièmes de son côté ? La tenante du titre Natalie Geisenberger, championne du monde 2015 et 2016 et quintuple gagnante de la Coupe du monde FIL depuis 2013, compte bien être celle-là. Tout comme sa compatriote championne olympique 2010 et championne du monde 2017 Tatjana Hüfner. Qui sera capable de les empêcher de réaliser un doublé, comme à Sotchi en 2014 ?

Getty Images

Patinage de vitesse, 1500 m hommes, 20h00 locales

Trois tours 3/4 de l'anneau de 400 m de Gangneung sont à parcourir par paires et contre la montre, dans cette épreuve où, lors des Jeux de Sotchi 2014, le médaillé d'or polonais Zbigniew Bródka avait été le seul à troubler le jeu des patineurs de vitesse néerlandais, vainqueurs de toutes les autres épreuves chez les hommes. Quelle sera la composition du podium à PyeongChang ? La course paraît particulièrement ouverte...

 

Et sur les autres terrains des Jeux...

Suite du premier tour du tournoi féminin de hockey sur glace, avec les deuxièmes rencontres des équipes du groupe A, Canada-Finlande et États Unis-Athlètes olympiques de Russie.

back to top En