skip to content
Date
24 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Ski de fond , Suède

De l'or pour Marcus Hellner

Le Suédois Marcus Hellner s’est distingué comme l’adversaire le plus coriace de Petter Northug dans les épreuves de ski de fond.


Lorsqu’il arrive à Vancouver, il n’a encore jamais participé aux Jeux Olympiques et, dès ses premiers pas, il passe tout près d'une médaille. Dans le 15 km, il attaque dès le départ et mène la course de bout en bout ou presque. Il ne faiblit que dans la dernière partie de la course et manque le bronze d’un cheveu.

Qu’à cela ne tienne, cette première performance lui a donné une impulsion et de la confiance pour le 30 km poursuite, reconfiguré en un 15 km classique suivi d’un 15 km libre.

Dans cette course, le favori n’est autre que Northug, qui a été sacré champion du monde l’année précédente. Malheureusement, des problèmes de fart et un bâton cassé sapent les espoirs de l’Allemand. Dans le même temps, Hellner n’est pas au mieux non plus puisqu’à mi-course, il n'est même pas dans les trois premiers. Mais la partie libre de la course va lui permettre de réduire son retard sur les spécialistes du style classique. Il dépasse ainsi son compatriote Johan Olsson vers la fin de l'épreuve pour prendre la tête, avant de tenir bon face aux ultimes coups de boutoir de l’Allemand Tobias Angerer, un redoutable finisseur qu’il devance de deux secondes.

Quatre jours plus tard, Hellner va sortir une nouvelle performance exceptionnelle de son chapeau lors du dernier relais du 4x10 km classique. À 3 km de l’arrivée, les concurrents de tête se tiennent dans un mouchoir lorsque Hellner place un violent démarrage et se détache nettement pour s’en aller franchir la ligne 16 secondes devant Northug, son adversaire le plus proche, et offrir l’or à la Suède.

back to top