skip to content
Date
15 août 2014
Tags
Nanjing 2014 , JOJ , Actu CIO

Manley et James prêts ramener la Jamaïque sur le devant de la scène

L’équipe de Jamaïque d’athlétisme est arrivée à Nanjing déterminée à améliorer le total obtenu aux Jeux Olympiques de la Jeunesse 2010 à Singapour, qui était d’une seule médaille.


Il y a quatre ans, Odaned Skeen avait été le seul médaillé jamaïcain toutes disciplines confondues en remportant l’or sur 100 m.

La brillante formation d’athlétisme qui se présente à Nanjing a bien l’intention d’aller plus haut ! Deux des médaillés des Championnats du monde juniors de l’IAAF 2013 sur 400 m espèrent bien répéter cet exploit aux JOJ : Martin Manley, médaille d’or chez les garçons, et Tiffany James en bronze chez les filles sur cette distance.

Martin Manley est entraîné par Donald Hawthorne, l’ancien mentor du triple médaillé olympique Yohan Blake. L’athlète de 17 ans n’a pas affiché sa meilleure forme en 2014, mais il explique qu’il est prêt à rebondir à Nanjing, en profitant d’un environnement olympique propre à l’inspirer.


Martin Manley (à droite, avec son coéquipier Jaheel Hyde) est parmi les favoris du 400 m

« Jusqu’ici, ma saison a été assez difficile, mais il faut bien perdre avant de connaitre à nouveau la victoire. C’est ce que je suis en train d’apprendre cette année », explique Manley. « La plupart des gens n’ont pas la chance d’aller disputer les Championnats du monde juniors, puis de revenir l’année suivante pour les JOJ. C’est super ! Tout monde veut aller aux Jeux, et quand ceux-ci s’achèveront, je pourrai dire que je suis un jeune Olympien ! ».

Tiffany James pense également que courir dans un environnement olympique encourage les jeunes athlètes à se dépasser et à réaliser de meilleures performances.

Sprinter Tiffany James, avec l'entraîneur Ian Forbes, se sent inspiré à Nanjing

« Je trouve que Nanjing est une ville magnifique, les installations sont superbes, et j’ai confiance en moi comme dans mon équipe. C’est très motivant de voir le monde entier se rassembler et cela motive les autres pour qu’ils donnent le meilleur », dit James.

Manley reconnait que les attentes sont élevées en Jamaïque, mais il sait que les supporters soutiendront leurs jeunes Olympiens sans tenir compte de leurs résultats. « Chaque fois que nous partons à l’étranger, la Jamaïque attend beaucoup de nous, mais que nous donnions tout les satisfait déjà. C’est une histoire d’amour, que nous perdions ou que nous gagnions ».

Manley et James débuteront sur la piste pour les séries du 400 m le 20 août.

back to top