skip to content

Maîtres de cérémonie

yog 2010 Getty Images
À moins d'un an de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo 2020, revenons sur certains des moments les plus mémorables des précédentes cérémonies d'ouverture des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ). 


Commençons par un aperçu

Les tout premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse ont débuté par une cérémonie d'ouverture grandiose qui s'est tenue sur une scène flottante à Marina Bay, avec pour toile de fond les spectaculaires gratte-ciels de Singapour. À cette vue s'ajoutait l'une des vasques les plus emblématiques de l'histoire olympique, à savoir un phare de 32 mètres de haut surmonté d'une flamme unique en son genre, laquelle tourbillonnait rapidement dans une colonne de verre spécialement conçue pour l'occasion.

yog Getty Images
Une fête dans les rues qui bat tous les records

Le centre-ville de Buenos Aires s'est animé pour la cérémonie d'ouverture des JOJ de 2018. Le traditionnel lever de rideau des Jeux a en effet fait l'impasse sur le cadre habituel du stade ou de l'arène et a plutôt amené les célébrations dans les rues de la capitale argentine. Un nombre record de 215 000 personnes ont afflué sur la célèbre Avenue du 9 juillet pour assister à la toute première cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques organisée comme un festival de rue, donnant ainsi le ton aux JOJ qui ont réuni un million de personnes pour suivre les épreuves pendant les Jeux.


Retour aux sources

La cérémonie d'ouverture des JOJ d'hiver de Lausanne 2020 a célébré le statut de la ville hôte suisse en tant que capitale olympique, avec sept histoires mettant l'accent sur l'esprit olympique et le thème du "retour aux sources". "Depuis plus de 100 ans, Lausanne est le siège du CIO. C'est pourquoi vous tous, amis olympiques, êtes ici chez vous", a déclaré le président du CIO, Thomas Bach, lors de son discours. Et de poursuivre : "Nos merveilleux hôtes suisses nous font nous sentir chez nous, ici dans la capitale olympique. Chers athlètes, bienvenue à la maison, vous aussi !"

 
Jamais deux sans trois

Innsbruck a a accueilli les premiers JOJ d'hiver en 2012 et partant la famille olympique pour la troisième fois, après les Jeux Olympiques d'hiver de 1964 et 1976. L'héritage olympique unique de la ville autrichienne a été célébré tout au long de la cérémonie d'ouverture, notamment lors de l'allumage de trois vasques olympiques pour marquer chaque édition des Jeux qui se sont tenus dans la capitale tyrolienne. 

yog Getty Images
La jeunesse à l'honneur

La cérémonie d'ouverture des JOJ de Lillehammer 2016 a pour sa part mis les jeunes sur le devant de la scène. La Princesse Ingrid, 12 ans, a suivi les traces de son père, le prince héritier Haakon, en allumant la même vasque olympique que celle qu'il avait embrasée avant les Jeux Olympiques d'hiver de 1994. Cinq jeunes athlètes – représentant chacun des continents en compétition – se sont ensuite joints au président du CIO, Thomas Bach, pour prononcer le discours d'ouverture pour la première fois de l'histoire olympique, soulignant encore l'objectif des JOJ de garder les athlètes au cœur de la manifestation.

 
#YOGselfie

La cérémonie d'ouverture des JOJ de Nanjing 2014 a complètement adhéré à la culture jeune, et ce comme jamais auparavant aux Jeux Olympiques, le président du CIO, Thomas Bach, utilisant son discours d'ouverture pour exhorter les quelque 3 800 athlètes en lice à se saisir de leurs smartphones pour prendre un selfie. "Ce sont vos Jeux. C'est votre moment", a-t-il déclaré. "Gardons en mémoire ce moment – prenez vos smartphones et battons un record de selfies." Le hashtag #YOGselfie a très vite déferlé sur les médias sociaux, plus de 400 millions de personnes en Chine l'ayant utilisé en l'espace de 24 heures à peine.

yog Getty Images
back to top En