skip to content
Date
23 févr. 2010
Tags
Vancouver 2010 , Actu CIO

Maintenir les Jeux sur la bonne voie

Organiser l'une des plus grandes manifestations du monde en temps de paix requiert énormément de planification et de coordination. Le comité d'organisation des Jeux Olympiques (COJO) prépare pendant sept ans l'accueil des Jeux et est en mode totalement opérationnel pendant les 17 jours de compétition. Veiller à ce que tous les aspects qui composent cette vaste opération fonctionnent comme ils sont supposés le faire et que toutes les différentes organisations concernées soient intégrées à leur travail est une lourde tâche, laquelle est menée à bien par le Centre Principal des Opérations (CPO) du comité d'organisation. Du côté du Comité International Olympique (CIO), c'est le bureau de la coordination des Jeux (GCO) qui endosse le rôle de coordinateur des activités du CIO, et qui est la première interface avec le Centre Principal des Opérations du comité d'organisation.


Centre Principal des Opérations

Le CPO du comité d'organisation regroupe l'ensemble des secteurs fonctionnels du COJO en un seul lieu. Il comprend des départements tels que les services aux spectateurs, le transport, l'hébergement, les services aux médias, les sports, la technologie, le nettoyage et les déchets, départements qui doivent tous travailler ensemble afin de veiller à ce que l'expérience olympique de chacun soit réussie. Lorsque des problèmes surviennent et ne peuvent être résolus sur le site, c'est au CPO qu'il incombe de coordonner chacun des domaines en question et de partager l'information afin de s'assurer que les problèmes soient résolus rapidement et de manière efficace. En charge de multiples problèmes chaque jour, le CPO est le centre névralgique des opérations des Jeux.

 

Bureau de la coordination des Jeux
Sous la supervision du directeur exécutif du CIO pour les Jeux Olympiques, le GCO est l'équivalent du CPO pour le CIO. Il s'occupe des opérations du CIO et est également le point de contact unique des organisateurs nationaux pour s'assurer que l'information est partagée et que la résolution des problèmes est intégrée lorsque les deux organisations et/ou d'autres organisations du Mouvement olympique sont concernées, telles que les Comités Nationaux Olympiques ou les Fédérations Internationales. Le bureau de la coordination des Jeux contribue ainsi au rôle du CIO qui est de surveiller et guider le COJO, rôle qui est en premier lieu endossé par la commission de coordination du CIO pendant les sept années de préparation des Jeux. Le GCO est le volet administratif des réunions journalières de coordination des Jeux dirigées par le président du CIO.

back to top