skip to content
Date
15 janv. 2016
Tags
Lillehammer 2016 , Actu CIO , JOJ

Magne Vikoren : « il y aura des surprises ! »

Magne Vikoren est le directeur Marketing et Communication de Lillehammer 2016. A un mois des IIe Jeux Olympiques de la jeunesse d’hiver, nous faisons avec lui un tour d’horizon de ce qui rendra ces JOJ si spéciaux.


Quelle sont les spécificités du « Tour de la Torche » qui a démarré le 9 janvier en Norvège ?

Tout d’abord et comme l’indique son nom, ce n’est pas un relais de la Torche traditionnel, dans le sens où elle serait transportée tout du long à travers la Norvège. Nous avons à la place décidé de faire une « tournée », un « road trip » où nous nous arrêtons vingt-et-une fois pour célébrer les jeunes acteurs du changement issus de tous les comtés de la Norvège, ces bénévoles qui ont créé d’innombrables activités sportives au sein de leurs communautés locales. Nous avons reçu 400 candidatures, et dix-neuf d’entre-eux ont été sélectionnés par un jury.

Les JOJ de Lillehammer sont faits par, pour et avec des jeunes gens et nous les mettons constamment en avant. C’est pourquoi, nous utilisons la Flamme Olympique de la Jeunesse avec ce « Tour de la Torche » pour laisser littéralement briller ces jeunes bénévoles et les célébrer. Ils auront aussi un rôle à jouer dans la Cérémonie d’ouverture, en compagnie de célébrités comme la sextuple championne olympique Marit Bjørgen et  H.R.H. la Princesse Ingrid Alexandra. 

L’évènement se déroule dans les écoles, sur des sites de compétition ou dans différentes villes. L’ensemble de ce Tour est le fruit d’un travail d’équipe avec le CNO norvégien et nos sponsors. Coca-cola est le partenaire qui présente le Tour.

Le Tour de la Torche sert également de campagne marketing pour sensibiliser un peu plus les norvégiens aux Jeux  à venir, et nous espérons qu’un grand nombre de belles histoires et de superbes photos de ce Tour seront relayées dans les médias sociaux comme traditionnels. 

Comment se sont déroulées les compétitions pour le dessin des médailles et la mascotte ?

Notre Mascotte a pris vie à travers un concours international que nous avons posté sur Facebook. Nous avons reçu des suggestions du monde entier. Un Jury, maintenu dans l’ignorance des origines des concurrents designers a sélectionné trois créations. Nous avons été carrément surpris de constater que les trois finalistes venaient tous de la région de Lillehammer ! En fin de compte, le lynx à qui nous avons ensuite donné le nom de Sjogg (qui signifie neige en dialecte local) l’a emporté après un vote organisé sur la page Facebook.

Le dessin des médailles est lui aussi le résultat d’une compétition internationale que le CIO a organisée pour nous. Là aussi,  les propositions sont venues du monde entier. La barre a été placée très haut, la créativité et l’imagination ont été poussées aux limites, mais notre jury a finalement choisi l’oeuvre d’un jeune roumain de 20 ans, Burzo Ciprian avec sa médaille nommée « To the TOP ». Elle a été choisie parmi 300 propositions, par un panel de juges comprenant des Olympiens, des jeunes ambassadeurs et des jeunes reporters.

Pourriez-vous nous donner des indices sur le déroulement de la Cérémonie d’ouverture ?

Elle se déroulera au même endroit que la Cérémonie d’Ouverture des Jeux d’hiver de 1994, au pied des tremplins de Lysgårdsbakken. Au même endroit et à la même date, exactement 22 ans après que la Flamme Olympique ait été allumée pour la dernière fois en Norvège. Le Chaudron sera allumé par H.R.H la princesse Ingrid Alexandra de Norvège, l’héritière du Trône. La sextuple championne olympique de ski de fond Marit Bjørgen amènera la Torche sur le site. Marit est une superstar en Norvège ! La cérémonie d’ouverture est dirigée par l’étoile filante de 33 ans Sigrid Strøm Reibo, déjà acclamée en tant que directrice de théâtre en Norvège.

Qu’en est-il de la Sjoggfest ? Quels sont les points majeurs de ce festival culturel ?

Sports, Culture et Apprentissage. Ces trois points clés sont ce que les JOJ représentent.  La Sjoggfest est le festival culturel de Lillehammer 2016 et nous sommes très fiers du programme que nous proposons. Le festival musical est sans aucune comparaison possible, la partie la plus importante de la Sjoggfest, avec plus de 100 évènements distincts. Il est basé sur les jeunes talents norvégiens, les artistes étant presque tous âgés de moins de 30 ans, soit de très jeunes musiciens talentueux issus de concours nationaux, soit les les plus renommés à l’étranger, comme Matoma, Lemaitre et  et Kvelertak. Ce festival musical aura lieu sur plusieurs sites au centre de Lillhammer. La Sjoggfest, ce sera aussi la possibilité de s’essayer à de nouveaux sports, du cinéma en plein air et des forums de discussion où les athlètes partageront leurs expériences et leurs aventures, sans oublier des surprises !

Pouvez-vous nous en dire plus sur les surprises ?

Oui, il y aura de belles surprises, à la fois sur les terrains de Jeux et en dehors. Je suis absolument certain que nous allons assister à de grands exploits sportifs et que quelques nouvelles superstars des sports d’hiver seront découvertes lors des ces Jeux. Du côté culturel, nous avons concocté quelques évènements que vous ne trouverez nulle part sur les différents programmes, mais avec l’application que nous avons créée il y aura une chasse au trésor pour découvrir les gemmes cachées des ces Jeux. Attendons et voyons ce qui va se produire !

Dites nous-en plus sur le programme « apprendre et partager » !

Comme nous l’avons déjà indiqué, l’expérience de l’apprentissage est un élément central. La vision pour Lillehammer 2016 est de faire une différence dans l’éducation des jeunes athlètes. Les activités proposées dans le cadre du programme « Learn and Share » les inspirera et leur donnera la force d’aller plus loin et de créer leur lendemain. Comme notre slogan ! Parmi celles-ci,  « votre corps et votre esprit » pour apprendre comment maximiser son potentiel physique et mental tout en respectant son corps et sa santé, « Votre carrière » afin d’embrasser le développement d’une carrière sportive professionnelle et son après, « Vos actions » pour découvrir comment agir comme un modèle et un leader de sa communauté ou encore « vos découvertes » où les athlètes auront un aperçu des traditions locales, de la culture norvégienne et pourront participer à différentes excursions dans la région de Lillehammer. Les Athlètes pourront partager leurs expériences à travers les médias sociaux. Quinze athlètes modèles de classe mondiale consacreront du temps aux jeunes olympiens et participeront aux activités « Apprendre et partager », notamment à travers les sessions de discussions avec les champions.

Justement, comment comptez-vous utiliser les médias sociaux pour répandre l’esprit de Lillehammer 2016 ?

Les médias sociaux se sont déjà avérés un outil capital pour sensibiliser le public à Lillehammer 2016. Nous avons eu notre page Facebook bien avant de mettre en ligne notre site internet. Nous sommes actifs sur Facebook, Twitter, Instagram, Flickr, et nous sommes fiers d’être le premier évènement olympique présent sur Snapchat. Tous ces canaux nous aident de différentes manières  à communiquer avec les amis des JOJ et par là même, à diffuser le message et l’esprit de Lillehammer 2016. Nous mettons constamment en avant notre hashtag #lillehammer2016  et il sera visible sur les terrains des Jeux puisqu’il figure sur les visuels de l’évènement. C’est une autre première pour un évènement olympique, puisque ce seront les premiers Jeux à inclure un hashtag dans la décoration des sites de compétition. Durant les JOJ eux-mêmes, nous aurons une importante équipe à disposition pour animer nos différentes chaines et également pour contrôler et publier tous les joyeux contenus que nous visiteurs posteront avec #lillehammer2016.

Quel est le rôle des jeunes ambassadeurs ?

Leur principale action sera d’aider tous les participants à tirer leur meilleur parti possible de ce Jeux, restant avec leurs CNO’s et les inspirant tout en informant les athlètes, de tout le plaisir et de toutes les intéressantes activités auxquelles ils s’essayeront en étant parmi nous.

Quelle seront les principales actions des 3000 volontaires ?

Les bénévoles jouent un rôle crucial. Sans eux, Lillehammer 2016 n’aurait pas lieu. Quand nous démarrons les Jeux, le Comité d’Organisation remet en fait les clés aux volontaires.  Leur rôle principal est d’accueillir chaleureusement tout le monde, de se montrer serviables et d’être peu ou prou capables de solutionner tout problème rencontré sur place avec le sourire. Le mouvement bénévole est puissant en Norvège, il représente des heures et des heures de dévouement. Nous comptons vraiment sur eux pour employer au mieux le temps qu’ils passeront ici avec nous; et s’ils sont heureux et joyeux, il en ira de même pour l’évènement dans son ensemble.

Comment votre ville sera-t-elle décorée durant l’évènement ?

La ville et tous les sites où se dérouleront les JOJ sera décorée avec les visuels de Lillehammer 2016, un autre travail de conception qui date des premiers jours et que nous confié à des étudiants en design. Le centre-ville serra très coloré durant les Jeux, et les commerces locaux nous apportent un formidable soutien. Ils vont notamment étendre leurs heures d’ouverture jusqu’à tard dans la nuit. Il y aura des drapeaux, des bannières et d’autres éléments visuels liés à Lillehammer un peu partout, il sera donc impossible de ne pas remarquer que quelque chose d’exceptionnel est en train de se passer. Il y aura de plus des activités aussi amusantes qu’attrayantes proposées par nos sponsors en ville, tout comme seront proposées l’escalade sur glace, de la glisse, une discothèque-igloo, et un cinéma en plein air. Pour résumer, il y aura toujours quelque chose à regarder ou à faire durant les Jeux Olympiques de la Jeunesse 2016.

 

back to top En