skip to content
Trampoline 2016 Getty Images
Date
16 sept. 2016
Tags
Rio 2016 , Actu CIO , Trampoline

MacLennan, pour la deuxième fois, et Hancharou rebondissent sur l’or du trampoline

Jamais athlète n’avait réussi à conserver un titre olympique en trampoline : la Canadienne Rosannagh MacLennan l’a fait à Rio, un superbe exploit. Du côté des hommes, le Biélorusse Uladzislau Hancharou a surpris les favoris chinois pour s’emparer de la médaille d’or.

Pour la deuxième fois de suite en trampoline féminin, Rosannagh « Rosie » MacLennan a éclipsé les favorites chinoises, Li Dan et He Wanna, championne olympique en 2008, pour apporter le 12 août au Canada sa deuxième médaille d’or des Jeux de Rio 2016, grâce à un enchaînement aérien et foisonnant de difficultés.

« C’est surréaliste, a-t-elle déclaré après coup. Je suis surexcitée et vraiment fière. Je suis heureuse d’avoir eu l’opportunité de venir ici pour participer à nouveau aux Jeux Olympiques. Je n’arrive même pas à décrire ce que je ressens », a dit la double médaillée d’or âgée de 28 ans, qui est ainsi la première, hommes et femmes confondus, à remporter un deuxième titre dans la discipline apparue au programme à Sydney 2000.

MacLennan était derrière Li après le tour qualificatif, mais elle s’est hissée sur la plus haute marche du podium grâce à un enchaînement défiant les lois de la gravité en finale, qui lui a permis de récolter un score de 56,465 et les applaudissements nourris du public.

Li est passée juste après elle sur l’agrès et elle s’attendait à sauter la Canadienne au classement. Mais après avoir enregistré un score de 55,885 points, elle a dû non seulement renoncer à la première place, mais elle a également été coiffée pour la médaille d’argent par la Britannique Bryony Page. Cette dernière, septième à l’issue des qualifications, a laissé échapper des torrents de larmes en réalisant qu’elle venait d’offrir à la Grande-Bretagne sa toute première médaille en trampoline.

Trampoline © Getty Images

Après le passage de la dernière concurrente, la surprenante trentenaire biélorusse Tatsiana Piatrenia qui était en tête après les qualifications, Page a de nouveau éclaté en sanglots, le résultat de Piatrenia confirmant qu’elle avait bien remporté l’argent, avec un score de 56,040 points.

Quant aux espoirs de la Chinoise He de devenir la première gymnaste à remporter deux médailles d’or olympiques en trampoline, ils se sont achevés par une déception, puisqu’elle a échoué au pied du podium pour 0,315 point. « Je suis très fière de moi, mais en même temps, c’est dommage de ne pas être sur le podium, a déclaré He. En Chine, la compétition est vraiment acharnée et mon entraîneur m’a dit que le fait d’être présente à ces Jeux était déjà un énorme succès. J’ai donc toutes les raisons d’être fière de moi. »

Uladzislau Hancharou surprend Dong Dong pour s’adjuger l’or du trampoline

Au lendemain de la compétition féminine, le Biélorusse Uladzislau Hancharou a éclipsé le champion du monde en titre Gao Lei et le médaillé d’or 2012 Dong Dong pour rebondir vers le titre olympique sur le trampoline de l’arène olympique de Rio.

Le gymnaste de 24 ans, originaire de Vitebsk (nord du Belarus), a obtenu un score final de 61,745 qui lui a permis de repousser Dong Dong à la deuxième place et de contrecarrer les plans du trampoliniste chinois qui voulait lui aussi devenir le premier à conserver un titre olympique dans sa discipline. Gao Lei, le compatriote de Dong qui nourrissait lui aussi des espoirs très élevés à Rio d’autant plus après avoir obtenu le meilleur score des qualifications, a dû se contenter de la médaille de bronze.

Hancharou, qui n’avait jusqu’alors gagné aucune compétition internationale, a réalisé une performance étincelante. Avec notamment trois triple sauts périlleux, s’envolant très haut sous le plafond de l’arène olympique, pour devenir le premier gymnaste de son pays à gagner une médaille en trampoline. Il n’a pas obtenu la meilleure note en difficulté (17,300, contre 18,400 pour Gao et 17,800 pour Dong), mais il a été de loin le meilleur dans l’exécution (26,400) et dans le temps passé dans les airs (18,045).

« J’ai fait ma routine habituelle et à la fin, je me suis senti super bien. C’était une explosion de sentiments », a expliqué Uladzislau Hancharou, qui a brandi le poing de joie quand il a réalisé que son passage lui valait la médaille d’or. « Quand j’ai commencé, je n’ai jamais rêvé que j’atteindrais le niveau pour intégrer l’équipe nationale du Belarus. »

© Getty Images

Dong Dong, gracieux dans la défaite, a levé le pouce en direction de Hancharou quand il a compris qu’il  était dépassé à la première place du tableau de classement. Bien que son rêve de doublé olympique se soit envolé, le gymnaste de 27 ans devient le premier à avoir gagné des médailles en trampoline lors de trois éditions des Jeux (il avait aussi pris le bronze à Beijing en 2008).

« Je me sens très fier et je suis satisfait de ma performance aujourd’hui, a noté Dong. Mes adversaires sont tous excellents et ont été très bons. J’ai participé à trois Jeux Olympiques et j’ai maintenant trois médailles : le bronze, l’or et aujourd’hui l’argent. Je suis très content de ça! ».

« Je me sens heureux et fier d’être un modèle pour le trampoline, a ajouté le médaillé d’argent chinois. J’ai beaucoup apprécié les Jeux Olympiques, spécialement aujourd’hui, dans cette arène, où le public m’a beaucoup soutenu. Je pense avoir réalisé une performance de grande qualité. ».
back to top En