skip to content

Ma Long domine le champion sortant pour s’adjuger l’or du tennis de table masculin

Le Chinois Ma Long a battu en quatre sets secs son compatriote Zhang Jike, tenant du titre, pour s’adjuger la médaille d’or du simple hommes en tennis de table, jeudi dans le Pavillon 3 Riocentro. Ma complète ainsi un mémorable Grand Chelem dans la foulée de ses victoires en coupe du monde et dans les championnats du monde.

Et comme chez les dames, le champion olympique sortant s'est incliné, avec la victoire de Ma Long, le N°1 mondial et champion du monde, contre Zhang Jike, le vainqueur de Londres 2012. 4-0, facilement, 14-12, 11-5, 11-4, 11-4.

Pour la médaille de bronze, c'est le Japonais Jun Mizutani (N.6 mondial) qui l'a emporté, devant le Bélarusse Vladimir Samsonov (N.9), assez facilement aussi, 4 à 1 (11-4, 11-9, 6-11, 14-12, 11-5).

Getty Images

Devant le public du Pavillon 3 Riocentro, Ma Long a tout simplement complété un Grand Chelem en tennis de table puisqu’il détient désormais le titre mondial, la coupe du monde et l’or olympique. « Je suis très heureux, pas seulement de faire ce Grand Chelem, mais de devenir champion olympique. C’est ce titre à lui seul  qui me comble de bonheur. », a expliqué Ma Long. « Je n’ai pas stressé durant la finale, j’ai  fait de mon mieux et j’ai joué libéré. Je suis ravi d’avoir pu gagner. C’est un moment spécial dans ma carrière. »

Zhang Jike félicite son coéquipier et adversaire

Zhang Jike ne semble pas déçu d’avoir perdu son titre olympique. Il préfère souligner la qualité du spectacle offert par deux joueurs au plus haut niveau mondial. « Cela restera un souvenir spécial pour nous athlètes, et pour ceux qui ont assisté au match que nous avons joué. Ma a été très bon aujourd’hui, particulièrement dans le premier set. Il a gagné ce titre, et je le félicite très sincèrement pour avoir complété le Grand Chelem ».

Getty Images

Jun Mizutani est ravi de monter sur la troisième marche du podium : « C’est mon rêve depuis que je suis enfant, je suis si content d’avoir cette médaille. Je connais bien Vladimir Samsonov, je l’ai affronté plusieurs fois dans la passé, donc, je savais comment le jouer. J’ai donc fait en sorte de rester dans le match et de continuer à me battre ». En observateur avisé du tennis de table mondial, il ajoute : « Les joueurs chinois sont les plus forts parce qu’ils n’ont aucun point faible. Ils ont un super mental et de grande capacités techniques qu’ils utilisent dans le jeu ».

Getty Images

Après la victoire veille en finale dames de Ding Ning contre Li Xiaoxia, la tenante du titre, la Chine a donc déjà deux médailles d’or en poche à Rio. Et elle se dirige plus que jamais vers un 3e grand chelem consécutif, après Beijing et Londres, avec les tournois par équipes messieurs et dames qui se profilent. Des épreuves que la meilleure nation du tennis de table domine largement, après avoir remporté cette année son huitième titre mondial d'affilée chez les messieurs et sa onzième couronne de suite chez les dames !
back to top En