skip to content
Date
31 oct. 2004

M. Rogge s'adresse aux COJO des Jeux passés et futurs


En présence de M. Liu Qi, président du comité d'organisation des Jeux de la XXIXe Olympiade à Beijing (BOCOG), et de Mme Gianna Angelopoulos Daskalaki, présidente du comité d'organisation des Jeux de la XXVIIIe Olympiade à Athènes (ATHOC), le président du CIO, Jacques Rogge, a ouvert une série de séances bilans sur les Jeux Olympiques dimanche après-midi à Beijing, quatre ans avant la tenue des Jeux dans la capitale chinoise. S'adressant à quelque 200 délégués représentant les organisateurs de Jeux passés, présents et futurs (Athènes 2004, Turin 2006, Beijing 2008, Vancouver 2010) ainsi que les cinq villes candidates à l'organisation des Jeux Olympiques de 2012 (Paris, New York, Moscou, Londres et Madrid), le président du CIO a commencé par remercier tout spécialement Mme Angelopoulos-Daskalaki pour le formidable succès des Jeux de rêve inoubliables de cet été.




Transfert des connaissances
S'exprimant notamment sur les objectifs de la séance bilan, qui consiste en trois jours et demi de discussions couvrant tous les secteurs de la planification, de la préparation et de la livraison des Jeux, M. Rogge a déclaré: "Nous allons recueillir les expériences du passé et transférer ces connaissances afin de s'assurer que nous ne refaisons pas les mêmes erreurs. Nous avons les moyens de le faire, grâce au processus de transfert des connaissances que nous avons mis en place il y a tout juste quatre ans, à savoir les "services de connaissances sur les Jeux Olympiques". Mais cela n'est pas suffisant. Il nous faut aussi faire preuve d'humilité: humilité de la part des comités d'organisation qui doivent être conscients qu'ils n'ont pas toutes les connaissances et ont donc besoin d'aide; et humilité de la part du CIO qui doit reconnaître qu'il peut aussi faire des erreurs. Nous avons cette humilité."




De bonnes relations de travail
Les bonnes relations de travail qui existent entre les comités d'organisation et le CIO reflètent, selon M. Rogge, le fait que la commission de coordination du CIO, le groupe d'hommes et de femmes chargé de conseiller et de superviser la planification et la préparation des Jeux, représente tout le Mouvement olympique – les athlètes, les Fédérations Internationales de sports, les Comités Nationaux Olympiques et d'autres parties concernées. "Il s'agit d'une équipe", a-t-il précisé. M. Rogge a poursuivi en soulignant le rôle de cette commission: "Ce n'est pas un comité d'"inspection", mais un comité de "partenariat"."




Pas de complaisance
M. Rogge a également parlé de la nécessité de ne pas se montrer trop confiants, en dépit du succès des récentes éditions des Jeux Olympiques et de la santé financière du CIO. "Il y aura des défis à relever à l'avenir", a-t-il averti. "Et ce sont des réunions telles que celles-ci qui nous aideront à le faire." Le président a également évoqué la nécessité de gérer le coût et la taille des futurs Jeux en précisant: "Nous allons continuer à faire en sorte que les Jeux soient moins compliqués et moins coûteux". Et d'ajouter que les recommandations de la commission d'étude des Jeux ne devraient pas être utilisées comme un prétexte pour fournir des infrastructures et des services de qualité inférieure et que les décisions à cet égard devaient toujours être prises avec le CIO. S'agissant de l'examen en cours des sports inscrits au programme olympique, M. Rogge a indiqué que le CIO continuerait de s'assurer que le programme est "vivant" et "compatible" avec les générations futures. "Nous ne souhaitons pas une révolution", a-t-il précisé, "seulement une évolution".




Bonne chance
M. Rogge a clos son discours en s'adressant tout spécialement aux cinq "magnifiques" villes candidates 2012: "Vous entrez dans une période cruciale. Il sera très difficile pour le CIO de faire son choix. Je vous souhaite beaucoup de succès durant cette période qui sera très intense pour vous et durant laquelle vous aurez à prouver que vous êtes les meilleures. Et je sais que vous le ferez tout en respectant les règles de la candidature. Bonne chance!"










Site officiel de Beijing 2008
back to top