skip to content
Getty Images
Date
14 févr. 1968
Tags
Grenoble 1968 , Patinage artistique , Actu CIO

Lyudmila Belousova et Protopopov pour le meilleur…

Quatre années s’étaient écoulées depuis le titre de patinage artistique en couples des Soviétiques Lyudmila Belousova et Oleg Protopopov, mariés à la ville. À Grenoble, ils allaient affronter une opposition renouvelée, de même que les doutes de ceux qui estimaient qu’ils étaient tout simplement trop vieux pour s’imposer.

Lyudmila avait à ce moment-là 32 ans, et son mari 35. Au vu du niveau d’exigence de leur discipline, ils étaient âgés, c’est sûr, mais ils étaient aussi des sportifs d’exception qui n’avaient commencé à patiner qu’à l’adolescence. L’absence de blessures de jeunesse en patinage leur a peut-être permis de prolonger leur carrière, mais ce qui est certain, c’est qu’ils n’ont affiché aucune carence en énergie lors des Jeux de 1968.

En outre, leur palmarès plaidait en leur faveur. Depuis l’or décroché à Innsbruck en 1964, le couple avait été champion du monde et d’Europe chaque année. Avec l’âge, ils évoluaient peut-être un peu plus lentement, mais leur expérience se manifestait sous d’autres formes : les juges comme les spectateurs étaient séduits par leur performance et leur confiance, ainsi que par leurs prestations romantiques et créatives.

Pour la première fois aux Jeux, les couples devaient patiner sur des éléments imposés, suivis par un programme libre. Les Protopopov, comme tout le monde ou presque les appelait, remportèrent les deux phases haut la main.

Ce fut toutefois leur chant du cygne. Un autre couple soviétique, Irina Rodnina et Aleksey Ulanov, les remplaça au sommet de la discipline. Les Protopopov restèrent cependant amoureux, autant l’un de l’autre que du patinage. Ils partirent s’installer en Suisse en 1979 et continuèrent à patiner dans des spectacles professionnels, jusqu’après 70 ans ! Ce couple que l’on disait trop vieux pour concourir est finalement devenu l’un des duos vedette les plus durables que leur sport ait connus.

back to top