skip to content

L'une des jeunes leaders du CIO utilise les plateformes numériques pour aider ceux qui en ont besoin

YL Greg Martin / IOC
Date
03 juil. 2020
Tags
Actualités Olympiques, Actualités du CIO, JOJ
S'adaptant à la distance sociale imposée par la pandémie de COVID-19, Gaby Matus Bonilla, jeune leader du CIO et membre de la commission des femmes dans le sport du CIO, a trouvé dans les plateformes numériques l'outil idéal pour éduquer les jeunes athlètes et permettre aux familles de faire de l'exercice pendant le confinement.

Pouvez-vous nous parler du projet sur lequel vous travaillez actuellement ?

"En ce moment, je travaille sur un projet en collaboration avec Maria Renee, une autre jeune leader du CIO, qui est aussi Guatémaltèque. Il s'appelle "These Are Athletes" (Voilà des athlètes) et l'idée initiale était de créer huit ateliers destinés à des athlètes de 14 à 18 ans, afin de les sensibiliser à des sujets importants pour leur vie et leur carrière. Il ressemblerait à ce que l'on peut trouver sur Athlete365, mais les contenus seraient plus adaptés à leur groupe d'âge. Nous avions l'intention d'organiser les ateliers en personne, mais la crise causée par la COVID-19 nous a empêchées de mener à bien le projet comme prévu. Nous nous sommes donc rabattues sur une plateforme numérique et nous travaillons avec le Comité olympique guatémaltèque afin de créer des ateliers en ligne pour les athlètes."

YL Gabriela Matus Bonilla et Maria Renee
Quels sujets les ateliers numériques aborderont-ils ?

"Nous diffuserons des contenus sur des sujets tels que la nutrition et le leadership, mais aussi comment gérer sa carrière sportive et son parcours professionnel de manière générale, car la plupart de ces athlètes sont sur le point de terminer leurs études secondaires. Nous avons réfléchi à la meilleure façon de diffuser des contenus adaptés à leur groupe d'âge ainsi qu'au moyen de les publier, et ce serait formidable d'avoir une plateforme officielle pour cela."

Qu'est-ce qui vous a inspirée à lancer ce projet ?

"Maria Renee et moi souhaitions collaborer sur un projet avec notre CNO. Nous avons contacté leur commission des athlètes pour leur demander en quoi nos expériences en tant que jeunes leaders pourraient être utiles. Puis, nous avons décidé de créer ce contenu éducatif plutôt qu'un projet communautaire, ce qui les a enchantés car ils voulaient justement partager ce type de contenus avec les jeunes athlètes."

YL IOC
Qu'espérez-vous accomplir à travers ce projet ?

"Au risque de paraître trop ambitieuse, j'espère que nous pourrons utiliser ce projet pour identifier des leaders potentiels âgés de 14 à 18 ans. C'est une formidable manière d'engager plus de personnes dans des programmes tels que les jeunes leaders du CIO, voire de leur permettre de découvrir des programmes locaux, le leadership, le sport et le développement communautaire. Mais pour commencer, notre objectif pour la partie éducative est de toucher plus d'athlètes et de leur permettre d'accéder facilement aux contenus, en particulier pour ceux qui ne vivent pas en ville. Ils ne pourraient pas forcément se rendre à des cours, mais ils peuvent désormais accéder à ces informations en ligne."

YL IOC
Vous travaillez également sur un projet pour aider les parents et leurs enfants à faire de l'exercice pendant la pandémie. Pouvez-vous nous en dire plus ?

"En tant que jeune leader du CIO, j'ai été invitée à devenir leader régional pour le Yunus Sports Hub, un rôle qui consiste à impliquer plus de personnes dans le développement de projets sociaux. Plus récemment, nous avons cherché à mettre en œuvre des projets pour résoudre les problèmes liés à la crise du COVID-19. Mon projet vise à aider les familles et les enfants qui ne font aucune activité physique chez eux pendant le confinement. Nous créons donc des contenus en ligne qui les encouragent à faire du sport chez eux et leur explique pourquoi il est important d'associer les enfants à ces activités. Actuellement, nous tentons d'identifier différents partenaires ici au Guatemala, qui seraient disposés à partager ces contenus, mais il existe plusieurs autres projets de ce type dans la région, qui sont également développés dans le cadre de l'intervention du Yunus Sports Hub face à la pandémie de COVID-19. Par exemple, l'un de ces projets se focalise sur des activités physiques destinées aux premiers intervenants, aux infirmières, aux médecins et à tous les autres travailleurs essentiels. Ce sont des séances d'entraînement courtes que ces personnes peuvent faire pendant leur pause au travail et qui sont adaptées à leur emploi du temps."

Que signifie votre rôle de jeune leader du CIO pour vous ?

"Tout d'abord, je pense bien sûr que nous partageons tous une même passion, mais que nous comprenons également à quel point il est important de construire une meilleure communauté, un meilleur environnement, et surtout un monde meilleur. Pour moi, le principal est que cette communauté partage les mêmes valeurs. Bien que nous vivions dans des pays différents et ayons des cultures distinctes, nous avons une passion et des valeurs communes. Nous sommes convaincus que nous devons aider à construire un monde meilleur, au sein de nos propres communautés comme en dehors. Faire partie de cette communauté est un véritable honneur et à chaque fois que nous parlons de nos projets, je sens que chacun des jeunes leaders du CIO transmet cette énergie positive. C'est vraiment fantastique, et nous essayons toujours de nous entraider, que ce soit en partageant des contacts ou des contenus. C'est ce qui fait la force de cette communauté. Nous partageons tous la même énergie positive au sujet du sport."

back to top En